pour l'honneur de la justice

À propos

Les Français peuvent-ils retrouver confiance dans leur justice ? Au lendemain de la catastrophe d'Outreau, l'avocat général Philippe Bilger, connu pour sa liberté de pensée et d'expression, en appelle à un véritable aggiornamento. Son essai, qui ne refuse pas le ton du pamphlet, est ici guidé par une double ambition.

Celle, d'abord, de ne pas fuir l'analyse des problèmes et des désordres qui affectent le fonctionnement du judiciaire et laissent le citoyen désemparé : lenteur de la justice au quotidien, responsabilité trop réduite des magistrats, corporatisme lourd, défaut d'humanité, rapports pervers avec les politiques, etc. Hommes, structures et institution, tout y passe et sans complaisance.

Celle, aussi, de redonner de l'espoir à la magistrature et de l'enthousiasme aux juges. Il est temps que le monde judiciaire sorte de la plainte continuelle et renoue avec une volonté et un élan positifs. Il est temps, surtout, qu'il se mette véritablement au service du citoyen.

L'honneur de la justice est à ce prix.

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le droit

  • EAN

    9782081240230

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 187 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Philippe Bilger

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en 1943 à Metz, Philippe Bilger entame sa carrière dans la magistrature en 1970. Aujourd'hui magistrat honoraire et conseil en stratégie et psychologie judiciaire, il a exercé pendant plus de vingt ans la fonction d'avocat général à la cour d'assises de Paris. Il a été amené à requérir dans un certain nombre d'affaires à fort retentissement médiatique : Christian Didier (assassin de Bousquet), Bob Denard, Émile Louis, Maxime Brunerie (tentative d'assassinat de Jacques Chirac), François Besse, Youssouf Fofana (gang des barbares)... Il a pris personnellement position en faveur du maintien des « peines plancher » et de la suppression du juge d'instruction afin de « sortir d'une justice d'autorité pour entrer dans une justice de contradiction et d'explication ». Il est l'auteur de plusieurs romans et essais, dont Pour l'honneur de la justice (Flammarion, 2006), J'ai le droit de tout dire (Rocher, 2007), Vingt minutes pour la mort : Brasillach, le procès expédié (Rocher, 2011), La France en miettes (Fayard, 2013). Il tient un blog et publie des articles dans Causeur et Service littéraire.

empty