Les âges perdus t.2 ; la terre des meutes

,

À propos

À la veille de l'an Mil, le feu du ciel a plongé la Terre dans la nuit éternelle de l'Obscure. Quelques milliers d'années plus tard, la vie reprend enfin ses droits. Alors que les humains ont tout oublié des savoirs anciens, un homme, Primus, parvient à maîtriser la culture d'une céréale - l'engrain - qui permettrait à son peuple de mener une vie sédentaire. À sa mort, sa fille Elaìne, qui a perdu tous les siens lors d'un terrible combat entre clans, décide de poursuivre la quête de Primus et part à la recherche d'écrits disparus, garants d'une vie meilleure. Après avoir franchi la Mer des Aigles, Elaìne s'enfonce au coeur la Terre des Meutes, vaste contrée sauvage et inconnue dont la légende la hante depuis l'enfance. C'est sur cette terre hostile qu'elle fait la connaissance de Mara. Ensemble, les deux femmes, traquées par les hommes-cerfs, trouvent refuge dans les ruines de la cité de Lutecia. Elaìne évoque la légende de l'Aegis, l'esprit fondateur dont le souffle est présent en toutes choses, tandis que Mara lui parle des Arpenteurs. Uchronie fascinante portée par une narration puissante et un graphisme évocateur, Les Âges Perdus raconte l'histoire d'un monde en reconstruction, dans lequel la vie reste à réinventer.



Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Fantastique / Horreur

  • Diffuseur

    Izneo

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Didier Poli

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Didier Poli est né à Lyon en 1971. Après des études supérieures en arts appliqués à Emile Cohl puis au CFT Gobelins, il travaille à la fin des années 1990 pour différents studios d'animation dont le studio Disney sur les productions de Tarzan et Kuzco. Il devient directeur artistique dans diverses sociétés de jeu vidéo et notamment pour Kalisto Entertainment en 2001, où il rencontre Manuel Bichebois et commence à dessiner L'Enfant de l'orage. Il continue, en parallèle de la bande dessinée, à travailler régulièrement dans le dessin animé et le jeu comme designer et storyboarder . Dider Poli a reçu en 2004, au festival de Nîmes, le prix « Sanglier de bronze » récompensant les jeunes talents

empty