Alexandre t.3 ; la grande course

,

À propos

Les participants à la Grande Course prennent place dans la cour du palais. Fébriles, ils attendent le signal du départ.

Alexandre et ses amis peuvent participer à l'épreuve d'endurance, puisque le garçon a résolu l'énigme du noeud gordien. Ce succès, il le doit en partie à Yanni, un jeune esclave d'origine perse. Pour le remercier, Alexandre lui a offert un des chevaux de l'écurie royale. L'esclave, qui prend place à ses côtés, espère pouvoir racheter sa liberté avec la bourse qui sera remise au gagnant.

La course risque d'être éprouvante pour Alexandre. Bientôt, il ne sera plus le fils du roi mais bien un adversaire à vaincre, voire à éliminer...

Rayons : Jeunesse > Jeunesse

  • EAN

    9782894359464

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 566 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (pdf)

Alain M. Bergeron

  • Naissance : 1-1-1957
  • Age : 64 ans
  • Pays : Canada
  • Langue : Francais

Anciennement journaliste, Alain M. Bergeron se consacre dorénavant à l'écriture. C'est pour laisser un peu de lui à ses enfants qu'il s'est tourné vers la littérature jeunesse, mais aussi et surtout parce qu'il aime raconter des histoires. Être lu par des jeunes est l'une de ses plus grandes joies. Tant mieux, puisque les enfants élisent régulièrement ses livres comme leurs préférés ! À ce jour, il a publié plus de 200 livres chez une douzaine d'éditeurs.

Sampar

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Originaire de Victoriaville au Québec, Sampar (Samuel Parent) est un auteur, illustrateur et bédéiste autodidacte aux talents multiples. En
collaboration avec Alain M. Bergeron, il donne vie en 2007 au Capitaine Static, et quatre ans plus tard, à Billy Stuart, deux personnages plébiscités par un public jeunesse de plus en plus nombreux. Avec « Guiby », Sampar se met en danger et change de registre, en mixant avec succès ses influences BD et comics. Son personnage de superbébé, qu'il peaufine depuis des décennies, lui vaut d'être finaliste au prix Bédélys jeunesse 2014 (ce prix est remis à la meilleure bande dessinée de langue française destinée aux jeunes de 7 à 12 ans diffusée au Québec) et au Prix Joe Shuster 2014 (prix remis aux auteurs canadiens de bande dessinée).

empty