FeniXX réédition numérique (Éditions du Scorpion)

  • Avec lassitude, j'ouvris la porte de ma chambre, le courrier avait déjà été glissé dessous et deux lettres, deux taches de lumière, gisaient, coïncidence étrange, côte à côte sur l'obscurité du parquet. La première, ouverte à la hâte, affola mon coeur de battements incongrus : mon père m'y autorisait à terminer mes études à Paris, la fin des vacances ne me retrouverait pas dans ma ville natale, un retour immédiat n'étant plus obligatoire, je ne retrouverais plus tous ces visages qui ont tapissé ma vie de souvenirs, et formé ma jeunesse d'étapes successives.

  • Avec lassitude, j'ouvris la porte de ma chambre, le courrier avait déjà été glissé dessous et deux lettres, deux taches de lumière, gisaient, coïncidence étrange, côte à côte sur l'obscurité du parquet. La première, ouverte à la hâte, affola mon coeur de battements incongrus : mon père m'y autorisait à terminer mes études à Paris, la fin des vacances ne me retrouverait pas dans ma ville natale, un retour immédiat n'étant plus obligatoire, je ne retrouverais plus tous ces visages qui ont tapissé ma vie de souvenirs, et formé ma jeunesse d'étapes successives.

empty