Jean-Luc Domenach

  • Que se passe-t-il quand un sinologue qui a beaucoup voyagé en Chine mais qui n'y a jamais vécu dans la durée se trouve en résidence à Pékin ? Que voit-il ? Qui rencontre-t-il ? Quelle est sa Chine ?
    La Chine, celle d'hier comme d'aujourd'hui, est le " laboratoire " de Jean-Luc Domenach. En arpentant les rues de Pékin ou celles de Shanghai, en multipliant les rencontres avec l'homme de la rue, le chef d'entreprise, l'intellectuel ou le responsable politique ; en explorant les campagnes et les provinces oubliées des touristes, il s'est transformé en chroniqueur du quotidien, en ethnologue d'une société beaucoup moins exotique que nous ne l'imaginons.

  • Où va la Chine

    Jean-Luc Domenach

    La Chine est devenue un immense chantier. Développement capitaliste d'un côté, classicisme communiste de l'autre, elle donne le spectacle d'un pays qui rejoint le chemin du progrès dans un désordre incroyable. Depuis dix ans, elle accumule les succès : elle s'est développée et consolidée à l'intérieur ; elle s'engage dans le monde et y conduit une politique plus ambitieuse, notamment face aux Etats-Unis et en Extrême-Orient. Ses succès stimulent une sortie implicite, depuis peu incontestable, des voies traditionnelles du communisme. Mais la Chine est un colosse aux pieds d'argile. La situation intérieure reste fragile et les mutations de la société la rendent dangereuse. Les protestations se multiplient dans les villes et les campagnes, tandis que cent millions de migrants circulent dans le pays. Les dirigeants évitent les débats nécessaires, ce qui fait peser de lourds dangers sur l'avenir. La Chine vient d'entrer à l'OMC, mais avant d'accueillir les Jeux olympiques, elle devra encore gagner en maturité et construire un rapport équilibré avec le reste du monde.
    Jean-Luc Domenach, spécialiste de la Chine et de l'Asie, ancien directeur scientifique de Sciences Po, fait ici le point sur les évolutions du pays le plus peuplé du monde en combinant sa maîtrise des sources et sa connaissance des Chinois.

  • La Chine est-elle un colosse aux pieds d'argile ? Les failles que l'on peut noter dans son développement oblitèrent-elles son avenir ? Par le spécialiste de la Chine.
    Lors de sa parution, cette radiographie pertinente et sans concession de la Chine avait détonné alors que chacun célébrait la reconnaissance mondiale obtenue par un géant économique, sur le point d'accueillir la planète pour " ses " Jeux Olympiques. Aujourd'hui, le doute n'est plus de mise : la Chine se trouve bien à une heure de vérité de son histoire. Touchée par la crise mondiale qui met des millions de travailleurs au chômage et en contraint autant à retourner dans les campagnes, elle dispose d'une puissance industrielle et financière qui la place en position d'accéder à un coleadership mondial. Puissance militaire et diplomatique, il lui faut cependant inventer des relations apaisées avec ses voisins comme l'Europe et les Etats-Unis. La Chine est dans un entre-deux que l'analyse minutieuse de Jean-Luc Domenach, nourrie d'un long séjour dans le pays, rend à la fois explicite et instructif. Jean-Luc Domenach, directeur de recherches au CERI, a notamment publié Comprendre la Chine d'aujourd'hui. " Ce livre se dévore, car il nous permet de comprendre un peu mieux l'humeur d'un peuple complexe. " L'Expansion

  • A partir de 1927, les leaders communistes ne sont plus en sécurité et leurs enfants, sur lesquels reposent les espoirs politiques, doivent être protégés. Mao, Zhou Enlai et les autres préfèrent garantir leur survie en les envoyant en URSS, chez des parents éloignés, ou dans de modestes fermes. Ce n'est qu'en 1949 que ces rejetons rejoignent Pékin, après des années de privations, de souffrance et d'exil.
    S'ouvrent alors pour eux les portes des Murs rouges de Zhongnanhai, dépendance de la cité interdite dans laquelle les clans familiaux des plus grands révolutionnaires sont réunis. Fêtes, loisirs et abondance rythment leur quotidien au sein de cette enceinte où ils font l'objet des plus grands soins. Ce sont les princes de la nouvelle aristocratie rouge.
    Les purges révolutionnaires n'auront pas raison d'eux : ils sont formés dans les meilleures universités et le réseau colossal qu'ils ont développé dans la cour de Mao leur permet de prétendre aux meilleurs postes. Économie, politique, défense, la caste prend bientôt, et dans tous les domaines, la place des anciens leaders affaiblis, jusqu'à devenir, aujourd'hui, les maîtres de la Chine.
    C'est l'histoire de ces princes rouges que nous raconte Jean-Luc Domenach dans cet ouvrage passionnant, enquête historique inédite sur cette élite à la tête d'un des empires les plus puissants du monde.
     
    Chercheur à Sciences Po, Jean-Luc Domenach y a été successivement directeur du CERI puis directeur scientifique auprès de Richard Descoings (1996-2000) avant de rejoindre l'université de Qinghua de Pékin (2002-2007). Aujourd'hui directeur de recherche émérite au CERI, il a effectué plus de quarante missions en Chine et séjourné longuement au Japon et à Hong Kong. Il a écrit de nombreux ouvrages sur la Chine populaire dont, chez Fayard, Chine, l'archipel oublié (1992) et Mao, sa cour et ses complots (2012), et chez Perrin La Chine m'inquiète (2009).

  • En 1949, après leur grande victoire militaire, les dirigeants communistes s'installent dans le palais impérial à Pékin ; ils aménagent un vaste ensemble résidentiel, bientôt entouré d'un long mur rouge. Quelques centaines de familles y habitent, protégées par des gardes surarmés. Plus le temps passe, plus elles jouissent de conditions de vie exceptionnelles : nourriture abondante, fêtes et loisirs. Elles disposent aussi d'un système de grands hôtels et de plages privées pour profiter de leurs vacances et cacher leurs transgressions. Pendant ce temps, le reste du pays traverse la famine, affronte les catastrophes naturelles et subit les effets d'une collectivisation inefficace. Mao, non moins jouisseur que ses compagnons, et redoutant un coup d'Etat, attaque plusieurs fois ces cadres repus, si avides de privilèges. En révélant l'obsession pour le pouvoir, la soif des plaisirs et le poids des relations personnelles, Jean-Luc Domenach bouleverse notre regard sur le totalitarisme, version chinoise. Grâce à lui, le lecteur sait désormais que le communisme a été autant un moteur qu'un masque, une manière de cacher derrière de belles idées la quête sinistre d'une domination vaine. Il découvre aussi que les protagonistes de cette terrible histoire sont les parents des dirigeants actuels. Ce passé engage donc notre avenir.

  • Alors que le goulag soviétique fait partie de notre mémoire, on a oublié qu'il existe toujours en Chine un autre archipel, lieu tragique du XXe siècle par son ampleur, par son inexorable discipline, mais aussi parce que l'entreprise de " réforme de la pensée " visant à briser l'homme pour l'asservir au pouvoir y a poussé à son comble l'utopie totalitaire de Mao Tse-tung.
    Résultat de plus de dix ans de recherches, le livre de Jean-Luc Domenach met au jour les origines, les développements et la situation récente de ce gigantesque système pénitentiaire. S'appuyant sur des témoignages souvent inédits en Occident, sur des interviews de réfugiés et sur un historique précis de la répression communiste, il décrit la vie dans les prisons et les camps de travail où passèrent des dizaines de millions de Chinois.
    On y trouve ainsi des révélations sur la terreur des premières années (et par exemple l'aide fournie par des experts du goulag soviétique), sur l'effroyable famine de 1959-1962, ou encore sur la décomposition du système de contrôle depuis l'arrivée au pouvoir de Deng Xiaoping.
    Au total, de la terreur utopique des premières années au règne des mafias carcérales, l'histoire de l'archipel est celle d'un immense échec, à la fois politique et humain, qui traduit l'évolution du communisme chinois.
    Jean-Luc Domenach est directeur du Centre d'Etudes et de Recherches Internationales et chargé de cours sur la Chine à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris.

  • « Les masses sont les véritables héros. »Pékin, le 15 janvier 1976. Quelques heures avant l'enterrement de Zhou Enlai, premier Premier Ministre de la République Populaire de Chine, la famille vient rendre hommage à son épouse, Deng YingChao et partager avec elle le souvenir de son mari. Tous deux ont participé activement à la révolution qui mena le parti communiste chinois au pouvoir. Clandestinité, Longue marche, Grand Bond en avant, Révolution culturelle... tout le passé de Deng remonte avec comme figure centrale la personnalité controversée de Mao Zedong, Le Grand Timonier.Cet album de la collection « Ils ont fait l'Histoire » se concentre sur l'un des individus les plus marquants de l'histoire contemporaine, dictateur du pays le plus peuplé au monde. Il nous permet aussi et surtout de découvrir l'homme qui se cache derrière le leader politique, suprême et totalitaire.

empty