Raymond Levallois

  • Le thème central du présent ouvrage est la gestion économique et financière de l'entreprise agricole. Cette nouvelle édition actualise les chiffres et l'environnement de l'entreprise agricole. Depuis 2010, les prix ont changé, les rendements ont évolué et l'environnement de l'agriculteur a aussi changé.
    La gestion d'une entreprise agricole est de plus en plus complexe et de plus en plus importante. L'environnement de la ferme évolue et les choix à faire sont de moins en moins évidents. Les enjeux financiers prennent une ampleur jamais vue, avec un niveau d'endettement jamais vu non plus. Dans ce contexte, la gestion des entreprises agricoles n'a jamais été aussi importante pour l'avenir de ce secteur.
    Malgré la complexité de la fonction de gestion, l'auteur s'est concentré sur l'essentiel et sur l'importance de garder à l'esprit les logiques de base ainsi que le « bon sens » qui doit toujours être présent lors des analyses et des prises de décision.
    Cet ouvrage présente ces différents concepts dans une perspective pratique et opérationnelle. Dans cette perspective, plusieurs fiches de travail sont présentées, ainsi qu'une analyse de cas. Enfin, la dimension humaine de la gestion d'une entreprise agricole, avec toutes ses conséquences, y est aussi omniprésente.
    Ce livre d'abord été rédigé à l'intention des étudiants et étudiantes en formation universitaire et collégiale. Cependant, l'approche pratique et opérationnelle retenue fait en sorte qu'il s'adresse aussi aux professionnels de la gestion et du financement d'entreprise agricole ainsi qu'aux agriculteurs et agricultrices intéressés par la gestion de leur entreprise.

  • Avant-propos

    L’origine de ce livre est une première édition québécoise, Gestion de l’entreprise agricole : de la théorie à la pratique, publiée en 2010 par les Presses de l’université Laval. L’approche nord-américaine en général et québécoise en particulier de la gestion de l’entreprise agricole, combinée à une approche française, apporte une vision légèrement différente.
    Ainsi, l’exploitation agricole en Amérique du Nord est considérée comme une entreprise au sens large du terme. Ceci explique que le terme d’« exploitation agricole » n’est pratiquement pas utilisé et qu’il est remplacé par le terme d’« entreprise agricole ». D’ailleurs, il n’y a pas de statut juridique particulier pour l’entreprise agricole (pas de GAEC, EARL…). Les statuts sont les mêmes que pour les entreprises des autres secteurs de l’économie. Dans cet ouvrage, le terme d’entreprise agricole est beaucoup plus souvent utilisé que le terme d’exploitation agricole.
    En revanche, l’agriculteur est considéré comme faisant partie de son entreprise, avec toutes les conséquences sur le plan de l’analyse des résultats de celle-ci. La plupart des résultats analysés sont considérés après rémunération de l’agriculteur (prélèvements privés) dans le cas d’entreprises individuelles. La logique est que la rémunération de l’agriculteur est à apprécier au même titre que celle des salariés, donc à intégrer dans les calculs. Cette particularité est présente dans cette édition où nous présentons souvent à la fois des résultats avec prélèvements non déduits (la pratique courante en France) et des résultats avec prélèvements déduits (la pratique courante au Québec).
    Avec ces particularités et une adaptation complète aux pratiques comptables et de gestion françaises (une grande partie du texte a été réécrite), nous souhaitons que cet ouvrage contribue à une meilleure compréhension du fonctionnement d’une entreprise agricole et à une bonne pratique de sa gestion.



  • Tout au long de son ouvrage, Raymond Levallois, avec la collaboration de Roland Levallois, met en oeuvre ses qualités de pédagogue pour nous expliquer simplement des concepts compliqués. C'est rassurant. La gestion a été trop souvent réduite à la pratique comptable. À la veille de recevoir son comptable, l'agriculteur dit parfois « on va faire la gestion ».
    Raymond Levallois donne au terme « gestion » sa vraie dimension en insistant sur l'aspect systémique, global de l'entreprise agricole.
    Ainsi, ce livre présente tous les aspects de la gestion d'une exploitation agricole vécus par un praticien et s'appuie sur des exemples et des études de cas pour rendre accessibles les divers concepts reposant sur des données comptables. Ce qui le rend extrêmement pratique.
    Au-delà de l'aspect comptable de la gestion de l'exploitation, l'auteur expose la dimension du risque qui doit être mesuré et géré. Il traite également de la dimension humaine du conseil de gestion et prend en compte les attentes des exploitants et de leurs proches afin de leur permettre d'atteindre leurs objectifs professionnels et personnels.
    Les agriculteurs trouveront dans ce guide pratique, des conseils pour décider, pour gérer au quotidien leur exploitation.
    À travers ce guide, Raymond Levallois a redonné ses lettres de noblesse au conseil de gestion en mettant l'accent sur les moyens de prendre de bonnes décisions pour une entreprise agricole en bonne santé financière au service des agriculteurs qui en sont responsables.

  • Extrait
    Il est important de bien comprendre les chiffres de mon exploitation (résultats comptables) afin d’être mieux outillé pour prendre mes décisions. C’est à la base de la réussite de la gestion de mon exploitation. Il faut d’abord bien connaître son exploitation pour être capable de bien la gérer.
    Gérer une exploitation est comme conduire une auto, pour arriver où je le désire sans encombre il faut que je détermine où je veux aller (voir Chapitre 11), que je dispose de toutes les informations (tableau de bord) et que je comprenne ces informations pour prendre les bonnes décisions au bon moment.
    Conduire sans regarder de temps en temps mon tableau de bord est vraiment dangereux, ne serait-ce que pour savoir à quelle vitesse je roule et pour être alerté au plus vite que mon moteur surchauffe (voyant rouge). Mais il faut aussi que je sois capable de comprendre les informations fournies par mon tableau de bord. Si je ne sais ce que veut dire le voyant rouge qui s’allume, cette information ne sert à rien.
    Pour mon exploitation, la base de mon tableau de bord est la comptabilité (qui peut, très avantageusement, être complétée par des données techniques).
    Comprendre les résultats de la comptabilité de mon exploitation va m’aider à maîtriser le fonctionnement de mon exploitation afin de l’orienter vers les résultats que j’espère. Cela évite de subir les conséquences de la vie de mon exploitation que je ne maîtrise pas et d’essayer de m’ajuster comme je peux. On peut résumer cette vision par « l’exploitation au service de l’agriculteur plutôt que l’agriculteur au service de l’exploitation ».
    Heureusement, le nombre de données vraiment utiles est assez limité. On peut avoir un tableau de bord assez simple qui va permettre de bien comprendre ce qui se passe dans une exploitation. Nous allons d’abord mettre en évidence la logique des différents chiffres d’une comptabilité et des différents documents comptables pour ensuite retenir les principaux résultats qui peuvent constituer un tableau de bord simple et efficace.



empty