Éditions Actes Sud

  • Et si... le pouvoir de changer le cours des choses en profondeur était entre nos mains ? Et si..., en réalité, nous avions à disposition, sans en avoir vraiment conscience, un des outils les plus puissants qui existe ? Et si..., en plus, on se mettait ensemble pour y arriver ?
    Rob Hopkins nous invite dans son nouveau livre à rêver. Mais à rêver en grand, en remettant l'imagination au coeur de nos vies quotidiennes, professionnelles, sociales et familiales. Cet ouvrage est un appel à l'action pour libérer notre imagination collective, qui prend racine dans l'histoire d'individus et de communautés venant du monde entier qui ont d'ores et déjà emprunté le chemin de l'imagination et initié des changements rapides et profonds pour un meilleur futur.

  • « Lorsque j'ai véritablement pris conscience du changement climatique et des problèmes liés à la nécessité de se passer du pétrole, j'ai étudié les réponses que les gens y apportaient dans le monde et qui me semblaient compassionnelles. Et je n'ai rien trouvé qui me donne de l'énergie. Les Américains qui écrivaient sur le peak oil parlaient de se retirer dans les montagnes du Nebraska avec quatre ans de papier-toilette, des boîtes de haricots et des armes à feu. Ça ne me paraissait pas la meilleure solution... » Rob Hopkins a alors cherché comment tous ces enjeux pourraient rapprocher les gens plutôt que les séparer, comment ils pourraient stimuler leur créativité et leur capacité à innover.

  • One day in 2005, Rob Hopkins, an ordinary British citizen, started knocking on his neighbors' doors in the small town of Totnes, where he had just settled. He was proposing that they come together to organize nothing less than a new, locally based economy. A new model, the Transition Town, harnessing resources at hand: no longer expect food to arrive from the other side of the planet at great fuel costs, but instead create short food supply chains and cultivate all the available land (gardens, rooftops, municipal parks); no longer complain about pollution, but federate fellow citizens around a project of local renewable energy cooperatives; no longer rail against the banks and the stock markets, but adopt a local currency that enriches the community. His experience has not only been successful in Totnes; it has spread to 1,200 cities in 47 countries. Each of the Transition Towns are transforming their communities, without fanfare, without outside funding, making them more autonomous and more resilient to the crises looming ahead-a network of oases offering a wealth of solutions.

empty