Éditions Michel Quintin

  • Maitias leva lentement les yeux vers la croisée d'arêtes qui se trouvait juste au-dessus du gouffre. Une solide chaîne qui descendait droit vers le centre du puits était fixée à un anneau dont la tige avait été coulée dans la maçonnerie. Au bout de cette chaîne, un livre à la reliure ancienne, au noir des plus profonds, était suspendu et solidement enchaîné. Bien que barbouillé de terre et de sang, le visage de Maitias s'éclaira.


    Dans un mouvement impulsif, il saisit le livre à deux mains. Aussitôt secoué de violents tremblements, il se sentit soudé à lui. Maitias ne put réprimer un long cri en saccades avant d'être littéralement aspiré vers un autre monde. Un monde aussi noir que la mort.

    Dans ce troisième tome de la série Agrippa, les auteurs vous invitent à suivre les traces du curé Édouard Laberge qui aura pour mission de résoudre le mystère entourant la mort d'un confrère retrouvé dans la crypte d'une abbaye en ruines. Mario Rossignol et Jean-Pierre Ste-Marie vous proposent une véritable aventure épique et fantastique qui explore, avec l'histoire du Québec, celle des terres légendaires de l'Irlande et de la mythologie celtique.

  • Octavian s'obligea au calme et prit quelques instants pour jauger la situation. L'homme au fond du cercueil, qui tenait contre lui le livre noir enchaîné, devait avoir été emmuré dans le caveau plusieurs années auparavant. L'état de semi-pourriture du cercueil ne laissait aucun doute là-dessus.

    Néanmoins, un détail ne collait pas. La décomposition du cadavre paraissait très peu avancée. En fait, son état de conservation était fort surprenant. L'homme devait avoir environ quarante-cinq ans. Ses yeux, toujours apparents dans leurs orbites, fixaient la voûte du ciel étoilé dans une expression d'effroi. Octavian n'eut plus aucun doute quant au destin de l'occupant du tombeau : il avait été enterré vivant.

    Ce thriller religieux nous entraîne en Valachie dans l'univers d'Octavian, un mage du XVe siècle. Sa quête de pouvoir mènera le curé Édouard Laberge à traverser le temps pour neutraliser l'outil infernal qu'est l'Agrippa.

  • Le 19 avril 1925, William Black entreprend de libérer l'Agrippa, prisonnier de la crypte de l'église St. Matthew près de Sainte-Clotilde-de-Châteauguay depuis octobre 1855. L'homme de 44 ans, avide de pouvoir et adepte des sciences occultes, agira sans aucun scrupule. La libération de ce grimoire aux pouvoirs maléfiques entraînera de lourdes conséquences et les habitants de la petite communauté ne seront pas épargnés. C'est pourquoi un prêtre aux dons exceptionnels sera dépêché sur les lieux par l'évêché de Valleyfield. Le livre infernal doit vite être remis hors d'état de nuire.

    Avec comme toile de fond le Québec rural des années 1920, cette histoire troublante se fond à la réalité, grâce à ses lieux et à ses personnages véridiques.

    /> Nés à Sainte-Clotilde-de-Châteauguay, Mario Rossignol et Jean-Pierre Ste-Marie, tous deux férus d'histoire, de mythologie et de géographie, se sont inspirés du manuscrit de leur grand-père pour écrire ce roman qui contribue au patrimoine légendaire du Québec.

empty