Hobbies

  • Pourquoi les fameux Petit-Lu nantais sont-ils décorés de 52 festons ? Dans quel journal est apparu pour la première fois le personnage de Bécassine ? À quelle bienfaitrice doit-on le financement par Napoléon III des parcs à huîtres d'Auray ou du reboisement de la presqu'île de Quiberon ? Sait-on que le bonnet rouge, adopté par les manifestants bretons à l'automne 2013, fait écho à une « révolte des Bonnets rouges » datant de 1675 ? Faits historiques insolites, personnalités hors du commun, gastronomie, patrimoine, sites d'exception, légendes, curiosités que nombre de Bretons méconnaissent font de ce livre un voyage récréatif et érudit à travers les siècles. Énigmes, anagrammes, charades, mots croisés... jalonnent également ce parcours libre et buissonnier au coeur de la Bretagne.

  • Connaissez-vous l'origine du nom de votre ville ou de votre village ? Saviez-vous que Lyon signifie selon les légendes colline des corbeaux ou colline de Lug, dieu celte du soleil et de la vie ? Que Paris vient du peuple des Parisii, les « matelots », qui, installés sur les deux rives de la Seine, faisaient du commerce fluvial ? Que Cambrai est un « poste militaire », Ajaccio un « endroit propice pour faire halte », Dinard une « colline aux ours » voués à un culte celtique ?
    Depuis le lointain Moyen Age, les noms de nos terroirs ont tous leur histoire, insolite, drôle, émouvante, poétique. Pierre Miquel, en historien soucieux de vérité et en conteur inimitable, a répertorié plus de 2 000 noms de lieux, de villes et de villages, explique à quelle famille thématique ils appartiennent, quelle légende ou quel fait historique ils évoquent. On puise dans cet ouvrage d'extraordinaires anecdotes sur la vie quotidienne, les coutumes et les superstitions de nos régions, qui apportent à la grande Histoire de nouveaux éclairages.
    C'est aussi un guide clair et complet que nous propose Pierre Miquel : grâce à un index alphabétique et deux index thématiques, chacun pourra y effectuer ses propres recherches, découvrir l'histoire de son village et de ses racines, retrouver un peu de sa véritable identité, au gré de sa curiosité et de ses voyages.

  • Apparue en France et en Allemagne vers 1890, l'automobile a apporté aux hommes une extraordinaire liberté et rapidité de déplacement. Elle a fait évoluer les techniques industrielles vers la production de masse, a bouleversé les conditions de la vie rurale et de la vie citadine, a poussé les sociétés développées à consommer.
    Aujourd'hui, l'auto est devenue universelle. Et pourtant, au moment où elle se diffuse de plus en plus dans les pays socialistes et dans le tiers-monde, elle suscite dans les Etats d'Occident - là donc où elle est le plus répandue - de très virulentes critiques...
    Ce livre vient sans doute à point nommé nous raconter la Révolution automobile. II ne retrace pas seulement l'histoire de ceux qui utilisent l'auto : conducteurs ou passagers, et de ceux qui la produisent : constructeurs, ingénieurs, techniciens, ouvriers. II montre aussi comment la qualité de la vie de chaque citoyen, et même la liberté d'action des Etats, dépendent d'un bon usage de l'automobile.
    Des tacots héroïques de la Belle Epoque aux recherches futuristes sur le véhicule électrique, des grands patrons comme Ford ou Agnelli aux O.S. de Bombay ou Liverpool, voici donc une véritable histoire mondiale du phénomène automobile. Pour les auteurs, même si le rythme de son expansion doit se modifier, même si sa place de moteur et de symbole de la croissance lui est contestée, l'automobile a encore devant elle un indéniable et incomparable avenir.

  • « J'avais gagné, j'allais rejouer, j'étais piégé... »Un soir, un étudiant dans une école d'ingénieurs se laisse entraîner dans une partie de poker, le Texas Hold'em No Limit. Il gagne, prend goût au jeu, devient en quelques mois joueur professionnel sur Internet comme dans certains clubs privés. Il plonge tête baissée dans l'addiction et en oublie tout ce qui n'est pas son obsession...Tom Verdier, lui-même joueur de poker, connaît l'univers et l'enfer du jeu, la dépendance, la prise de risque, les leurres et le bluff. Il explore, dans ce premier roman aussi vrai qu'un document, la dimension profonde du jeu qui efface les limites entre réel et virtuel, richesse et pauvreté, mensonge et vérité. Une mise en péril extrême où l'on peut sombrer vertigineusement.

empty