La Joie de lire

  • Jakob Traum est un garçon comme les autres, et pourtant... Il est doté d'un étrange pouvoir qui peut le rendre invincible comme extrêmement vulnérable. Forcé de quitter son village natal, il part sur les routes avec un groupe de forains. Alors qu'une guerre éclate entre l'empereur Altemore et Ragar le rebelle, le don du jeune homme éveille l'intérêt des deux clans et, avec eux, celui d'un inquiétant individu au visage dissimulé par une sombre capuche.

    Auteur : Né en 1971, Fabrice Hadjadj est un écrivain, philosophe et dramaturge français. Ces différentes facettes lui confèrent un talent certain pour la narration et une capacité peu commune pour le développement d'idée. Entre la meule et les couteaux est son premier roman pour la jeunesse.

    Illustrateur : Né en 1966, Tom Tirabosco est illustrateur et dessinateur de bande dessinée. Il a été lauréat de plusieurs concours de bande dessinée.

  • Avec la verve et la profondeur du premier tome de L'Attrape-Malheur, Fabrice Hadjadj poursuit les aventures de son héros hors norme. Devenu jeune homme, Jakob est désormais allié à Ragar et bien décidé à se venger de l'Empereur Altemore et à arracher la princesse Vérène des griffes de ce dernier qu'elle a promis d'épouser pour assurer la paix entre l'Empire et le royaume de son père. Mais les choses se révèlent plus compliquées que prévues, surtout lorsque Jakob retrouve Clara, son amour d'enfance...Dans ce deuxième opus, les apparences sont plus trompeuses que jamais et le mal ne se cache pas où l'on croit le reconnaître. Mêlant intrigues politiques et triangle amoureux, Fabrice Hadjadj ne se lasse pas de nous surprendre et nous emporte au coeur des affres de l'âme humaine.

    Auteur : Né en 1971, Fabrice Hadjadj est un écrivain, philosophe et dramaturge français. Ces différentes facettes lui confèrent un talent certain pour la narration et une capacité peu commune pour le développement d'idée. Des forêts aux foreuses est son deuxième roman pour la jeunesse.Illustrateur : Né en 1966, Tom Tirabosco est illustrateur et dessinateur de bande dessinée. Il a été lauréat de plusieurs concours de bande dessinée.

  • Comme "L'incroyable histoire du mouton qui sauva une école", "L'incroyable histoire du homard..." est inspiré d'une histoire vraie.
    C'est l'été sur l'Île aux moutons. Jeanne dîne au Restaurant du Port avec son père et sa grand-mère. La petite fille s'ennuie et quitte la table pour aller jouer à la marelle, sur le quai. Au même moment, un homard observe les allées et venues des serveurs. Contrairement à ses camarades d'infortune, il comprend très vite qu'il est condamné à une mort certaine. Lorsqu'un cuisinier le plonge dans une casserole d'eau bouillante, il prend la fuite. À moitié cuit mais bien décidé à retrouver les abysses de son enfance, il croise la route de Jeanne...
    Cette nouvelle aventure aborde avec sensibilité et tout en délicatesse la question de la souffrance animale.

    Auteur : Thomas Gerbeaux est né à Paris dans une famille bretonne. Il a publié de nombreux articles et écrit régulièrement pour la publicité. Après des années passées à Paris, au Brésil et à Londres, où il vit, l'écriture lui a permis de retrouver les plages de son enfance.

    Illustrateur : Pauline Kerleroux est née à Quimper. Après des études de graphisme, elle s'installe à Prague puis à Londres comme directrice artistique.

    Thomas et Pauline sont amis d'enfance.

  • Le ministre de l'Éducation a décidé de fermer les classes de moins de trente élèves. Pour sauver l'école de Moutonville, dont l'unique classe ne compte que vingt-neuf enfants, le maire de l'Île aux Moutons a l'idée d'y inscrire Vincent, un mouton.

    Vincent est vite démasqué et le ministre se rend sur l'île, où une tempête va l'obliger à passer la nuit. Le maire et sa fille, Jeanne, vont alors tout faire pour sauver leur école. Avec l'aide précieuse de Vincent.

    L'auteur : Thomas Gerbeaux a tout d'abord travaillé comme rédacteur indépendant avant de crér CARWASH Magazine avec un groupe d'amis. En 2010, il rejoint le bureau londonien de TBWA Media Arts Lab, une agence de communication et de publicité.

    L'illustratrice : Pauline Kerleroux est diplômée de l'Ecole supérieure d'Arts graphiques de Paris ainsi que de l'Academy of Arts, architecture and design de Prague. Elle travaille depuis 2011 à Londres chez TBWA Media Arts Lab, comme directrice artistique.

  • Gaspard, brillant trisomique de trente ans, vit chez ses parents et cumule deux emplois : vendeur dans une boutique de souvenirs made in China le matin et renifleur d'aisselles pour un fabriquant de déodorant le soir. Mais suite à un tragique accident il se retrouve sans emploi du jour au lendemain. Que faire maintenant ? Quel métier exercer ? Détective privé ? Pour Gaspard ce serait le métier idéal. Il réussit d'ailleurs à se faire embaucher pour enquêter sur la mystérieuse mort d'un patient dans un centre d'éducation spécialisé... Son handicap sera pour une fois un atout...

    Une fable loufoque, dans la veine du « Fakir », un roman qui plaira aussi bien aux adolescents qu'aux adultes... Sans oublier une fin renversante qui cueillera le lecteur, même le plus malin !


    Romain Puértolas est né en 1975 à Montpellier. Il est l'auteur de sept romans dont le best-seller « L'Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea », paru en 2013 à La Dilettante et traduit dans le monde netier (250 000 exemplaires vendus). Un film est en préparation, pour fin 2018, réalisé par Ken Scott avec Bérénice Bejo et Laurent Lafitte, et Steinkis a acquis les droits d'adaptation en BD de "L'extraordinaire voyage du fakir..."

  • Jonas a quinze ans et vit en Erythrée. Un jour le directeur de l'école le convoque et lui annonce qu'il a obtenu une dérogation et que Jonas va pouvoir, malgré son jeune âge, intégrer l'armée. Mais l'armée, en Erythrée, c'est pire qu'une prison... Ses parents décident alors de l'envoyer chez un cousin en Angleterre. Commence pour le garçon un voyage extrêmement dangereux. Une fois à Calais c'est encore pire. Il fait froid, il pleut, les conditions de vie sont déplorables. Pour fuir le camp, il se construit une cabane de fortune dans les dunes en attendant de passer en Angleterre...

    Pascal Teulade a imaginé son jeune héros après avoir effectué un séjour dans la jungle de Calais pour Médecins du monde. Un séjour qui l'a profondément marqué.

    Un livre pour secouer les consciences...

    Pascal Teulade a tout d'abord publié quelques contes dans Pomme d'Api, avant d'intégrer le groupe Fleurus presse où il a été rédacteur en chef du magazine Abricot puis directeur des rédactions.

    En parallèle de ces activités, il a écrit de très nombreux albums pour les enfants essentiellement à l'Ecole des loisirs.

    Le petit prince de Calais a été écrit suite à un séjour passé avec Médecins du monde dans "la jungle" de calais. Il s'agit de son premier texte pour adolescents.

  • Jérônimo, alias Jé ou Jéjé, vit avec sa mère et son père, ainsi qu'avec Claudia, l'employée de maison. Mais depuis quelque temps son grand-père est venu vivre avec eux à la maison. Papi Ga perd un peu la tête, c'est pour cela que Jé l'appelle papi Gaga.

    Plusieurs fois par jour Papi Gaga demande, avec beaucoup de nostalgie dans la voix, à Jéjé s'il se souvient de Boa Esperança ? Ce qui a tendance à beaucoup énerver les parents du petit garçon...

    Lors d'un week-end les parents de Jé sont invités à un mariage. Claudia doit rester s'occuper du grand-père et de Jéjé mais cela ne l'enchante guère. Elle finit d'ailleurs par les laisser...

    Abandonnés mais heureux, les deux compères décident alors de partir en train pour Boa Esperança...

    L'auteur: Marcia Abreu est une auteure brésilienne. En 2011, elle remporte le prix Jabuti pour un ouvrage sur la lecture et la littérature brésilienne. Elle est directrice de la maison d'édition UNICAMP, au Brésil.

    L'illustratrice : Lalalimola est le pseudonyme de l'illustratrice espagnole Sandra Navarro. Elle a été sélectionnée en 2019 pour la 61e Exposition de la Société des Illustrateurs à New-York et par l'exposition des Illustrateurs à la foire du livre de Bologne en 2016.

  • Le petit Bernie et ses amis Félix, Pierre, Simon et Hugo, ont un gros problème : une autoroute doit se construire près du village et passer en plein milieu de leur cabane dans les bois. Pour éviter cette catastrophe, toutes les idées sont bonnes à prendre. La cause écologiste semble être une piste. Et si ça ne suffit pas, ils en découdront avec les bulldozers !

    Jean-Claude Lalumière est né en 1970 à Bordeaux. Il a d'abord écrit des fictions radiophoniques pour Radio France. Son roman Le Front russe (Le dilettante), paru en 2010, a reçu un accueil favorable de la critique et des lecteurs. Dans le Figaro Littéraire, Christian Authier le compte parmi « les héritiers d'Antoine Blondin « et un journaliste de Marianne le compare à Alphonse Allais... Il collabore à la revue Shnock. La cabane est son premier ouvrage pour la jeunesse.

  • Chamonix, de nos jours. Pour fêter la réussite de leur bac, le narrateur et Antoine, son meilleur ami, ont décidé de faire l'ascension de l'aiguille d'Argentière. Au sommet, alors qu'ils se sont désencordés, Antoine glisse dans le vide et se tue. Le narrateur sombre alors dans la dépression, persuadé d'être responsable de la mort de son ami.

    Noyé dans un chagrin qu'il n'arrive pas à évacuer, il décide alors de quitter la vallée pour Lyon, essayant de passer à autre chose... Sur place, il rencontre Leila, une jeune fille extravertie qui, sous une bonne humeur permanente, cache aussi des secrets et des blessures...

    Un livre sur la résilience, un récit aussi sur l'amitié et une plongée dans le petit monde de la montagne, à la rencontre d'une communauté soudée et pudique.

    Avant d'être happée par l'écriture, Pascale Perrier a été documentaliste en collège et en lycée. Pour elle, écrire, c'est voyager dans des contrées inconnues ou oubliées depuis longtemps. Au rythme de ses envies, elle écrit donc des histoires qui bougent, gaies et enlevées, ou pleines de suspense et d'aventure, mais toujours des histoires dans lesquelles on se retrouve.

    Elle a publié plus d'une soixantaine de romans pour la jeunesse notamment chez Oskar, Nathan ou Rageot.

  • Une petite ville allemande à la fin des années trente. Deux garçons partagent une amitié profonde, de même que leurs pères. Ils aiment les mots, le rire, les conversations au fond du jardin, près des ruches. Un jour, tout bascule: c'est le temps des mots à voix basse...
    Ce livre s'impose au devoir de mémoire. Une formidable leçon d'amitié, antidote parfois contre les pires événements de l'histoire.
    Depuis sa parution en 2001, Le Temps des mots à voix basse a conquis bien d'autres pays, d'autres langues.

    Anne-Lise Grobéty (1949 - 2010) est une écrivaine suisse, journaliste de formation. Alors qu'elle n'a que 19 ans, son premier roman Pour mourir en février est récompensé par le Prix Georges-Nicole 1968. Suivront des romans et nouvelles. En automne 2000, le Grand Prix C. F. Ramuz lui est attribué pour l'ensemble de son oeuvre et en 2004. Le temps des mots à voix basse a reçu le Prix Saint-Exupéry en 2001, le Prix Sorcière en 2002 et a été traduit dans de nombreuses langues.

  • Clément est un adolescent tétraplégique extrêmement intelligent. « Seule la tête fonctionne correctement » dit-il. Il vit seul avec sa mère et a besoin chaque jour d'une assistante de vie. Il a aussi une excellente amie, Janie, qu'il a connue au lycée.

    Si l'adolescence n'est déjà pas une période facile pour un enfant « normal », autant dire que Clément la vit très mal. Il aimerait connaître, comme ses petits camarades, ses premiers émois amoureux, l'éveil des sens... et ressent beaucoup de frustration et d'injustice.

    Un roman fort, plein de tendresse et de pudeur qui aborde un sujet encore tabou : la sexualité des personnes handicapées.

    Christophe Léon est né en 1959, il vit actuellement en Dordogne et se consacre à l'écriture.

    A la frontière entre les genres, il se construit un parcours littéraire singulier, avec des romans jeunesse, une pièce de théâtre et des fictions contemporaines.

    Il a aussi publié à L'Ecole des loisirs, aux éditions du Rouergue, Thierry Magnier, Alice et Oskar éditions.

    Site personnel : http://www.christophe-leon.fr/

  • Sur le chemin de leur maison de campagne, un père avec son fils traverse un village à très vive allure et percute une femme qui sortait de sa voiture. Le père fait le mauvais choix de s'enfuir et s'installe dans le déni. Le fils ne peut en rester là ; il va choisir lui, de se rapprocher du fils de la victime (qui n'est pas morte) sans lui révéler cependant qu'il connaît le coupable... Un thriller à sa manière. Un livre bien mené sur la responsabilité, la loyauté, l'amitié.

  • Le narrateur, un adolescent en période de doutes, vit avec son père. Ses résultats scolaires sont médiocres, et, alors qu'il était appelé à un certain avenir dans le football, il perd confiance en lui ainsi que sa place de titulaire au sein de son équipe.

  • George et Phil habitent à Paris. Ce sont des plasticiens reconnus. Ils sont mariés et papas de Gabrielle. Leur vie est douce. Jusqu'à ce jour où tout bascule : ghetto, losange rose, interdictions, laissez-passer...
    Christophe Léon imagine un futur dans lequel règne l'intolérance, la violence et la peur. Un futur qui nous ramène vers un passé pas si lointain...

    Christophe Léon est né en 1959, il vit actuellement en Dordogne et se consacre à l'écriture. A la frontière entre les genres, il se construit un parcours littéraire singulier, avec des romans jeunesse, une pièce de théâtre et des fictions contemporaines.Il a publié à L'Ecole des loisirs, aux éditions du Rouergue, Thierry Magnier, Alice et Oskar éditions.Site personnel : http://www.christophe-leon.fr/

  • Il est des routes qui n'ont pas de carrefour, celle du père, ancien berger, ignorant les découvertes scientifiques de l'humanité et celle du fils qui a dejà rejoint le savoir du monde moderne. Comme dit l'instituteur, "le monde appartient à ceux qui posent des questions".

    Azouz Begag est un écrivain, chercheur et homme politique français. Il est né à Lyon en 1957 et est titulaire d'un doctorat en sciences économiques. Depuis 1986, il est chercheur au CNRS. Il a été ministre de l'égalité des chances de 2005 à 2007 et diplomate à Lisbonne de 2013 à 2015. Il est aussi essayiste et scénariste pour le cinéma et la télévision. Le Gone du Chaâba, récit autobiographique publié Au Seuil en 1986, a été un grand succès en librairie et a été adapté en 1997 au cinéma.

  • Elias passe son temps à s'inventer des histoires, des destinées incroyables qu'il dessine ensuite dans un cahier. Depuis quelque temps, il rêve qu'il vole comme un oiseau. Jusque-là, rien d'inquiétant, sauf quand son corps commence à se transformer en celui d'un corbeau... Rêve ou réalité ?

    Gilles Abier est né à Paris en 1970. Après une jeunesse en banlieue en Seine et Marne et des études de lettres à Grenoble, il a passé sept ans à Londres puis à Manchester, où il a notamment suivi les cours du Conservatoire de Théâtre. De retour en France, Gilles Abier travaille à mi-temps au Centre Pompidou et consacre le reste de son temps à l'écriture et au théâtre. Son premier roman est paru en 2000 chez Actes Sud Junior. Il a également publié au Rouergue et chez Sarbacane.

  • Paris, 1961, Lily a seize ans. Pas de soirée juke-box ni de rock'n roll, le concours d'admission dans les ballets de l'Opéra est tout proche. Depuis des années, elle travaille pour vivre son rêve : devenir ballerine. Son frère Michel, qu'elle aime plus que tout, est parti faire la guerre en Algérie. Sans nouvelles de lui, plus rien n'a de sens dans la vie de Lily, pas même la danse.

    Après une maîtrise de lettres modernes, Cécile Roumiguière plonge dans l'univers du spectacle et dans l'écriture de scénarios pour la scène. Puis elle glisse dans l'écriture de livres, avec des romans et des albums jeunesse.

    Littérature, cinéma, scène... Quel que soit le domaine, elle aime relever ce défi : tisser entre eux les mots et les images pour aller au plus près des émotions et des sensations.

    Elle a publié chez Thierry Magnier, Belin, au Seuil Jeunesse, Milan Macadam et Flammarion.

  • Shola est une petite chienne qui sait lire... Elle s'intéresse aux livres sur les animaux, et plus particulièrement à un livre sur les lions, celui qui démontre qu'elle est la descendante directe de ces animaux ! De nombreux traits le prouvent : la noblesse, la force, le courage... Shola sera bien surprise d'apprendre que le pelage des lions est blond ; comment se fait-il qu'elle soit blanche, elle ? Peut-être y a-t-il des exceptions ?

  • Le soir dans son lit, Kurt rêve de devenir riche. Sa femme trouve que l'argent rend méchant. Un jour, sur les docks, Kurt sauve un matelot de la noyade, qui lui offre, pour le remercier, un énorme diamant. Kurt le revend, devient riche... et odieux.

  • Partir d'un objet pour évoquer ses souvenirs, c'est comme ça qu'Eugène, auteur d'origine roumaine, décide de raconter son enfance. Avec beaucoup d'humour et de sincérité, il évoque les aspects politiques comme les souvenirs plus intimes. Le style d'Eugène reste intact et sa lecture est un réel plaisir.

  • Kurt et sa famille partent en Finlande pour les vacances. A la suite d'un accient, ils échouent à ... Kurtville ! Les habitants pensent aussitôt que Kurt est le Messie et celui-ci, après un violent coup sur la tête, se prend pour un gourou.

  • Se trouvant inutile et sans intérêt, Kurt décide de changer de vie et quitte son travail. Influencé par les prédictions d'une voyante, Kurt se voit en sauveur de la planète, passant l'aspirateur dans tout le pays.

  • Cheffie

    Kaat Vrancken

    D'une autorité naturelle, Chef, dit Cheffie, règne sur sa petite bande. La vie est douce pour les trois teckels, auprès d'Emma et de sa maman. Mais bientôt Berger s'installe dans la maison. Certes, les teckels sont un peu indisciplinés et farceurs, mais cela ne justifie en rien l'attention soudaine que leur amie porte à ce lèche-bottes.

  • Kurt est conducteur de chariot élévateur. Un jour, il trouve un énorme poisson échoué. Qu'en faire ? Il décide de partir avec sa famille pour un grand voyage en Fenwick, sur le dos du poisson qui leur sert de ravitaillement.

empty