Généralités sur la science

  • Vu de près, un flocon révèle toutes sortes de splendeurs : une merveille de géométrie et de symétrie. En 1610, le grand astronome Johannes Kepler en fut étonné et voulut expliquer pourquoi les flocons ont six branches. Étienne Ghys s'est à son tour pris de passion pour les flocons de neige. Dans ce livre aux magnifiques images, il nous conte l'histoire de la science de la neige. On y rencontre en chemin des personnages pittoresques et savants, un archevêque suédois, un philosophe français et un scientifique anglais, d'autres hollandais, américains, japonais, sans oublier «?une Lady?» et un pêcheur de baleines. Peu à peu, on apprend que la forme des cristaux est liée à la température et à l'humidité du lieu de leur formation. Qu'en observant un flocon, on peut connaître l'état de l'atmosphère qui nous surplombe... Étienne Ghys, avec son talent d'écriture inégalé, nous fait découvrir toute une science. Le ton est chaleureux, le récit nous entraîne. On parvient jusqu'aux marches de la science la plus moderne et on aperçoit, par des illustrations très simples, l'horizon mathématique de la cristallographie. Un formidable voyage initiatique, pour tous les âges. Un livre où se mêlent la poésie et la science. Un livre à la portée de chacun. Étienne Ghys est mathématicien, secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences, membre du Conseil scientifique de l'Éducation nationale. Il est directeur de recherche au CNRS (unité de mathématiques pures et appliquées - CNRS, ENS Lyon). 

  • Si la science ne peut pas tout, si l'enseignement dépendra toujours du talent et du savoir-faire des enseignants,?notre école a besoin, plus que jamais, de pouvoir s'appuyer sur les méthodes et les données scientifiques pour faire progresser ses pratiques pédagogiques. Réunis autour de Stanislas Dehaene, différents chercheurs de premier plan, spécialistes incontestés en leur domaine, se proposent ici de nous expliquer tout ce qu'il est possible de faire aujourd'hui pour qu'élèves et professeurs puissent tirer le meilleur profit des recherches expérimentales qui sont menées dans le champ éducatif. Oui, il est possible désormais de faire en sorte qu'il y ait moins de décrochages, ou encore d'apprendre aux élèves à résister aux idées fausses, même si elles semblent séduisantes et de développer leur esprit critique ou, enfin, de rendre notre école plus accueillante en favorisant, en particulier, la scolarisation des enfants sourds et malentendants en France. Du développement de l'esprit critique à la meilleure inclusion des élèves à besoins éducatifs particuliers, les dernières applications de la connaissance scientifique dans le domaine de l'école?! Avec, notamment, Gérald Bronner, Stéphanie Colin, Carlo Geraci, Jacqueline Leybaert, Elena Pasquinelli et Christine Petit. Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de psychologie cognitive expérimentale et membre de l'Académie des sciences. Il a publié Les Neurones de la lecture, La Bosse des maths, Le Code de la conscience et, plus récemment, Apprendre?!, qui ont rencontré un très grand succès. Depuis 2018, il préside le Conseil scientifique de l'éducation nationale, qui livre ici la suite de ses premiers travaux.

  • Dieu existe-t-il ? Comment l'Univers a-t-il commencé ? Y a-t-il de la vie intelligente ailleurs ? Peut-on prévoir l'avenir ? Qu'y a-t-il à l'intérieur d'un trou noir ? Peut-on voyager dans le temps ? L'espèce humaine pourra-t-elle survivre sur la Terre ? Faut-il coloniser l'espace ? Serons-nous dépassés par l'intelligence artificielle ? Que nous réserve l'avenir ? Telles sont quelques-unes des grandes questions que Stephen Hawking éclaire dans ce livre auquel il a travaillé jusqu'à sa mort. Tout au long de son exceptionnelle carrière, Stephen Hawking a approfondi notre connaissance de l'Univers et dévoilé quelques-uns de ses plus grands mystères. Mais, alors même que ses travaux sur les trous noirs, la gravité quantique, les temps imaginaires lui faisaient explorer les confins de l'Univers, il a toujours pensé que la science permettrait de résoudre les problèmes de la planète. Passionnant, ambitieux, ô combien intellectuellement stimulant et plein d'humour, le dernier livre de Stephen Hawking, l'un des plus grands esprits de notre temps, nous invite à nous confronter à notre humaine condition et au destin de notre planète. 

  • « La recherche sur les mécanismes cognitifs et cérébraux des apprentissages a produit des résultats majeurs ces vingt dernières années. Mais la clé de toute pédagogie, ce sont les enseignants. Nous devons leur donner plus de moyens pour réussir pleinement leur mission. Dans ce livre, nous avons souhaité leur apporter un éclairage scientifique sur les grands enjeux éducatifs de notre temps. Comment réduire les inégalités scolaires en détectant les besoins des enfants et en y répondant dès la première année d'école ? Comment enseigner la lecture et la compréhension des mots et des textes ? Comment motiver les enfants et faire croître leur envie d'apprendre ? Autant d'exemples que nous développons ici avec Liliane Sprenger-Charolles, Joëlle Proust et tous les experts du Conseil scientifique de l'éducation nationale. L'usage de la raison, appuyée sur l'expérimentation et la comparaison internationale, peut conduire à d'immenses progrès pédagogiques. C'est le message de notre Conseil scientifique. » S. D. Stanislas Dehaene est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Psychologie cognitive expérimentale et membre de l'Académie des sciences. Il a publié Les Neurones de la lecture, La Bosse des maths, Le Code de la conscience et, plus récemment, Apprendre !, qui ont rencontré un très grand succès. Depuis 2018, il préside le Conseil scientifique de l'éducation nationale, qui livre ici ses premiers travaux. 

  • À travers des questions sous forme de QCM, vous découvrirez de nombreuses anecdotes autour des sciences :Mathématiques : pourquoi le niveau n’est pas le même entre les rives d’un fleuve ?Physique : quelle est la meilleure manière de conserver les bulles du champagne, pourquoi les yeux sont rouges sur certaines photos et est-il possible de faire bouillir de l’eau à froid ?Chimie : peut-on « décuire » un œuf dur, quelle est l’origine des feux follets et le coronavirus (covid-19) est-il le virus le plus dangereux ?Informatique : quelle est l’origine des mots « bug » et « Fortnite » ?Cependant, il faudra faire preuve de perspicacité et de réflexion car vous rencontrerez de nombreux pièges !

  • La haine a séparé pendant des siècles l'Allemagne et la France. Elle fut exacerbée par le régime nazi. Philippe Meyer en a personnellement souffert. Il a perdu ses grands-parents à Auschwitz.?Sa famille, d'origine juive et alsacienne, a en outre subi les affres de la Résistance. Et pourtant ! Ce grand médecin et homme de science confie son admiration pour l'Allemagne et sa foi en l'Europe. Une intense collaboration scientifique, médicale et culturelle avec l'Allemagne contemporaine lui a fait percevoir la nécessité d'un rapprochement encore plus étroit entre les deux pays. Ayant oeuvré aux travaux de la Fondation Genshagen aux côtés des artisans de la réconciliation franco-allemande, Philippe Meyer a pris conscience de la richesse foisonnante d'une civilisation trop souvent réduite à des idées reçues. C'est de cet émerveillement que ce livre témoigne. Au gré de ses promenades et de ses rencontres dans l'Allemagne tout à la fois balbutiante et audacieuse de la Wiedervereinigung, l'auteur nous invite aussi à découvrir la « grâce d'un peuple », à la suite de Mme de Staël, Heinrich Heine, Albert Schweitzer, Stefan Zweig ou Romain Rolland. Cet itinéraire allemand au coeur de l'Europe est dédié à la mémoire de Simone Veil. Médecin, membre correspondant de l'Académie des sciences, Philippe Meyer (1933-2020) a été professeur à l'hôpital Necker à Paris et à l'hôpital de la Charité à Berlin. 

  • Qu'est-ce qui fait voler un cerf-volant ? Comment flotte un bateau ? Pourquoi y a-t-il des alvéoles sur les balles de golf ? Qui a inventé le Velcro ? Où les inventeurs vont-ils trouver leurs idées ? Les réponses à toutes ces questions sont ici ! Dans ce livre, Temple Grandin examine la science qui se cache derrière les grandes inventions et les étapes par lesquelles passent tous les inventeurs quand ils créent - leur façon de bricoler, de se tromper, d'essayer encore et encore, de savoir aussi saisir la chance quand elle passe. Vous y trouverez également toutes sortes d'histoires sur d'incroyables inventeurs et leurs inventions brevetées - elles racontent la grande histoire des innovations qui ont marqué les derniers siècles. Le message de cet ouvrage est simple : faites des choses. Travaillez avec vos mains. Remontez vos manches. Cogitez et laissez votre imagination se déchaîner. Plus que de simples instructions pour fabriquer des objets, Temple Grandin vous donne ici le mode d'emploi pour regarder le monde autrement. Vous en rêvez ? Alors faites-le, parce que vous allez y arriver ! PENSER, CRÉER, INNOVER tout en s'amusant, seul ou en famille. Temple Grandin est une scientifique et une inventrice mondialement connue, spécialiste de la pensée en images. C'est aussi l'une des autistes les plus célèbres. Conceptrice d'équipements pour le bétail, elle est professeur de sciences animales à l'Université de l'État du Colorado. Membre de l'Académie américaine des arts et des sciences, elle a écrit de nombreux livres sur l'autisme, dont Ma vie d'autiste et Penser en images, qui ont été de grands succès. 

  • En 50 notions illustrées par des exemples concrets tirés de la pandémie de COVID-19, ce glossaire définit les principales notions en épidémiologie et éclaire chaque citoyen sur les plans d'actions mis en place pour lutter contre l'épidémie. Pédagogique, il s'adresse aux étudiants et à tous ceux qui souhaitent mieux comprendre l'actualité.

  • « À quoi pensent-ils, ces cousins animaux, et si nous leur donnions la parole - simple expérience par la pensée - qu'auraient-ils à nous dire ? Même culturellement à des années-lumière du primate non humain le plus évolué, nous ne pouvons, malgré tout, échapper totalement au trouble de cette parenté. L'évolution reste une histoire de famille. Un rapport de fascination existe, probablement parce que, si j'ose dire, il s'en est fallu d'un poil, d'une plume ou d'une écaille. Et ce n'est pas l'étude de l'évolution cérébrale, objet de cet ouvrage, qui pourra infirmer cette étrange attirance, parfois mêlée de répulsion, pour un monde animal si proche et si lointain. On ne devra donc pas s'étonner si ce livre s'attarde longuement sur la question du langage, de sa possibilité mécanique et de son contenu intellectuel. Pour pousser l'interrogation plus loin avant, l'animal non humain ne serait-il pas à la fois mort et vivant ? par privation de langage. » A. P. Un livre magistral qui nous fait pénétrer au coeur des mécanismes évolutifs qui sont à l'origine de notre espèce, et nous éclaire sur la spécificité du cerveau humain, sur le statut de l'animal et sur la place des humains dans le cours de l'histoire des espèces. Alain Prochiantz est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire des processus morphogénétiques. Il est également administrateur du Collège de France et membre de l'Académie des sciences. Il a notamment publié La Biologie dans le boudoir, Machine-esprit, Les Anatomies de la pensée, et, en collaboration avec Jean-François Peyret, Les Variations Darwin et La Génisse et le Pythagoricien, qui ont été de grands succès. 

  • Après Une brève histoire du temps et Trous noirs et bébés univers, Stephen Hawking fait le point sur les stupéfiantes percées théoriques qui ont eu lieu depuis la publication de son précédent livre. Avec le style à la fois érudit et accessible qui le caractérise, il nous fait découvrir tour à tour la relativité einsteinienne, le principe d'incertitude, la mécanique quantique, les cinq théories des cordes, la théorie M et les mystérieuses p-branes -voie d'accès, peut-être, au Graal de la physique : la " théorie de tout ". Nous faisant partager l'enthousiasme croissant de la communauté scientifique, il nous guide, telle Alice au pays des merveilles, à travers un univers à onze dimensions qui ne correspond peut-être qu'à l'une des innombrables histoires alternatives dans lesquelles les trous noirs s'évaporent, les supercordes s'enroulent sur elles-mêmes et des univers parallèles se contractent jusqu'à disparaître. Stephen Hawking est professeur à l'Université de Cambridge, où il occupe la chaire jadis détenue par Isaac Newton.

  • Paris, 1937. Laszlo Tisza, jeune savant hongrois, se réfugie à Paris et y rencontre un autre réfugié, Fritz London qui, lui, fuyait l'Allemagne. Ensemble, ils découvrent que la toute nouvelle physique quantique explique l'étrange comportement d'un liquide très froid, l'hélium « superfluide ». Pourtant, la situation est peu propice à la réflexion : bien qu'accueillis par des physiciens célèbres comme Jean Perrin et les Joliot-Curie, ils doivent affronter l'antisémitisme qui les avait contraints à fuir le nazisme. En 1939, la guerre les fait s'exiler à nouveau, cette fois aux États-Unis où ils retrouvent d'autres savants réfugiés. Avec Tisza et London comme guides, Sébastien Balibar nous fait découvrir l'histoire haletante de la fuite des savants juifs devant le nazisme. Il nous fait rencontrer les Hongrois qui aidèrent Einstein à prévenir Roosevelt d'un danger imminent : l'Allemagne nazie envisageait l'arme nucléaire. Et l'on comprend comment de nombreux savants réfugiés, voulant aider leur pays d'accueil, ont réussi ce que l'Allemagne nazie n'a pas pu faire parce qu'elle avait fait fuir ses savants : construire la bombe atomique qui bouleversa l'équilibre mondial. Sébastien Balibar est physicien, directeur de recherches à l'École normale supérieure (Paris) et membre de l'Académie des sciences. Il fait partie aussi du comité du Programme d'aide en urgence aux scientifiques étrangers (PAUSE).

  • Las des carottes râpées ou bouillies ?
    Carottes, je vous aime...vous fait redécouvrir ce délicieux légume qu'est la carotte, pleine d'excellentes qualités.
    De l'entrée au dessert, Béatrice Vigot-Lagandré, journaliste gastronomique, auteur de nombreux ouvrages de cuisine, célèbre la carotte et vous propose un véritable voyage culinaire en plus de 70 recettes simples, originales, parfois inattendues, toujours appétissantes.
    Des rivages de la Méditerranée à l'Inde ou au Canada, laissez-vous entraîner dans ce voyage riche de saveurs et de contrastes.
    Deuxième édition, revue et enrichie de nouvelles recettes.

  • Le grand tout

    Sean Carroll

    • Quanto
    • 22 Octobre 2020

    Internationalement reconnu pour ses écrits à la fois lucides et élégants sur les notions les plus complexes de la physique moderne, Sean Carroll est également l'un des grands penseurs humanistes de sa génération. C'est aux questions fondamentales posées par notre existence qu'il s'attache dans ce livre monumental, unanimement salué par la critique et le public. Qui sommes-nous ? Nos émotions, nos croyances, nos espoirs et nos rêves sont-ils dénués de signification au regard de l'immensité du cosmos ? L'existence de l'homme a-t-elle un sens et un but dans une vision scientifique de l'univers ? Au fil de courts chapitres alternant anecdotes historiques surprenantes, parenthèses personnelles et explications claires et rigoureuses, on découvre peu à peu la marche du monde, tant au niveau quantique et cosmique qu'au niveau humain, et comment les uns s'articulent aux autres. Sous la plume magistrale de Carroll, les principes qui ont mené la révolution scientifique depuis Darwin et Einstein entrent ainsi en résonance avec les dynamiques à l'origine de la vie, de la conscience et de l'univers. Il montre en quoi les innombrables découvertes des siècles passés ont profondément changé notre compréhension du monde. Si notre existence semble plus dérisoire que jamais face à l'immensité du temps et de l'espace, notre capacité à la comprendre et à lui donner un sens la rend d'autant plus précieuse et exceptionnelle. Le Grand Tout est un coup de maître qui trouvera naturellement sa place au côté des ouvrages de Stephen Hawking.

  • La science n'est pas fille du seul étonnement, du désir de savoir, elle naît aussi de la volonté des puissants. La lumière de la raison a sa face cachée, sombre et violente : le Chiffre ne serait rien sans le Songe. Les machines qui nous servent à faire et à défaire notre monde dérivent de la soif de conquête, du désir de pouvoir sur les hommes et les choses, de l'orgueil et de la déraison. Pas de progrès dans le savoir qui ne soit lié à la volonté d'un prince. Pas de révolution scientifique qui ne trouve ses racines dans une institution chargée par un souverain de développer la connaissance. La grande révolution scientifique, issue du doute épistémologique introduit par la découverte de l'Amérique, a transformé selon ce processus notre vue du monde figée depuis quinze cents ans. C'est cette dialectique du savoir et du pouvoir que retrace ici Jacques Blamont, physicien, astronome, inspirateur de la politique spatiale française. Plus qu'une présentation des théories scientifiques, des génies et des sans-grade qui ont fait le savoir moderne, ce livre est une généalogie de l'âme humaine, une vaste fresque, lumineuse et terrible. Et si la science, par-delà le bien et le mal, était l'un des ressorts de l'histoire ? Jacques Blamont est membre de l'Académie des sciences de France, des États-Unis et de l'Inde. Professeur émérite à l'université Paris-VI, il est conseiller du président du Centre national d'études spatiales (CNES). 

  • Pourquoi ne peut-on plus parler après un accident vasculaire cérébral ? Qu'est-ce qui « coince » dans le bégaiement ? Quel rapport entre la dyslexie et l'écoute de la parole ? Quel est le destin des mots dans un cerveau qui devient sourd ? Pourquoi l'enfant autiste ne répond-il pas quand on lui parle ? Pourquoi entend-on des voix dans la schizophrénie ? Aphasie, bégaiement, surdité, dyslexie, autisme, schizophrénie : Anne-Lise Giraud rassemble ici les idées et les données neuroscientifiques qui ont émergé au cours des dernières années sur les maladies de la parole. Elle fait le point sur cette faculté de langage qui nous distingue des autres espèces animales, et répond de manière étayée aux questions plus spécifiques que se posent les personnes touchées de près ou de loin par tel ou tel trouble du langage : qu'est-ce que j'ai ? Comment me soigner ? Et puis-je guérir ? À la fois complet et précis, le livre qui apporte les réponses justes aux questions que chacun se pose sur la parole et les pathologies qui lui sont liées. Anne-Lise Giraud est docteur en neurosciences, spécialiste du langage et de ses pathologies. Elle est directeur de recherches au CNRS et professeur ordinaire à l'Université de Genève, où elle dirige un laboratoire de recherche sur le cerveau, l'audition et le langage. 

  • Placée au coeur de la formation des travailleurs sociaux depuis 2004, cette méthode fournit des éléments théoriques et techniques pour développer l'ISIC dont toutes les facettes sont abordées : fondements historiques, enjeux éthiques, stratégies, méthodologie. Trois expériences sont exposées intégralement et analysées. Cette 2e édition mise à jour intègre les nouveautés liées aux réformes qui ont impacté le champ social et médico-social.

  • Le spectre d'Atacama

    Alain Connes

    Retrouvez la vidéo de présentation du livre par Alain Connes sur Youtube. Ce roman nous invite à partager la quête de la vérité dans la peau d'un scientifique, d'une physicienne rescapée d'un séjour quantique et d'un as de l'informatique. Chemin faisant, le lien entre espace et musique se révèle, avec Messiaen et son Quatuor pour la fin du Temps, avec les spectres mystérieux captés par l'observatoire d'Alma au Chili. À l'aléa du quantique vont se mêler celui, rebelle, des nombres premiers et celui des topos du grand mathématicien Alexandre Grothendieck, dont on écoutera les motifs. Le diable aussi jouera son rôle. Il sévit dans le machine learning qui l'emporte au jeu sans que l'on puisse comprendre pourquoi. Qui gagnera la partie ? Alain Connes est mathématicien, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d'Analyse et Géométrie, membre de l'Académie des sciences et de plusieurs académies étrangères, dont la National Academy of Sciences des États-Unis. Il a obtenu la médaille Fields en 1982. Danye Chéreau a une formation littéraire. Les surprises de la vie lui ont permis de découvrir le milieu scientifique et le monde des chercheurs sur lesquels elle porte un regard toujours curieux, amusé et attendri. Jacques Dixmier a professé aux universités de Toulouse, de Dijon et de Paris. Il est mathématicien « pur », mais certains de ses domaines de recherche (algèbres d'opérateurs, représentations des groupes, algèbres enveloppantes) sont utiles en mécanique quantique. Il a aussi publié des nouvelles de science-fiction. 

  • Les ondes gravitationnelles : la plus grande découverte en astronomie depuis Galilée, couronnée par le prix Nobel de physique 2017. Il y a cent ans, Albert Einstein les avait prédites. Il s'est demandé ensuite si sa théorie de la « relativité générale » n'avait pas accouché d'une seconde chimère, après celle des trous noirs... ... Le 14 septembre 2015 une onde passa sur Terre. Elle déplaça deux miroirs, situés à des kilomètres de distance, d'une fraction de la taille d'un proton. Messagère du ciel, elle apportait la nouvelle de la fusion de deux trous noirs il y a 1,5 milliard d'années, balayant d'un seul coup les doutes d'Einstein et de ses successeurs : non seulement les trous noirs existent, mais ils peuvent être en couple, et émettre alors des ondes gravitationnelles. Ce livre retrace toute l'aventure de cette découverte. Le lecteur pourra y muser au gré de ses intérêts, s'arrêter aux anecdotes sur les exploits de ses héros, toucher du doigt les meilleurs instruments de mesure au monde, admirer le ballet spiralant des étoiles, ou suivre les développements les plus récents de la relativité générale sans lesquels nous serions restés aveugles à ces spectacles. Nathalie Deruelle est directeur de recherche au CNRS au laboratoire Astroparticule et cosmologie de l'université Paris-VII-Denis-Diderot, et professeur affilié à l'Institut Yukawa de Kyoto. Jean-Pierre Lasota est directeur de recherche émérite au CNRS à l'Institut d'astrophysique de Paris Sorbonne Universités, et professeur au Centre d'astronomie Nicolas-Copernic de Varsovie. 

  • Des chamanes aux médecins scientifiques de nos jours en passant par les prêtres-médecins, parcourez l'histoire surprenante des pratiques médicales !
    Recours des malades victimes des maléfices de sorciers hostiles, le chamane des origines fit place au prêtre. Dans l'Ancien Empire égyptien, les sciences sont en la possession de Thot, le dieu à tête d'ibis, qui connaît tout et est chargé de diffuser la connaissance. Thot donne l'habileté aux prêtres-médecins, ses disciples, pour délivrer de la maladie celui que le dieu désire maintenir en vie. Les médecins doivent se conformer strictement aux textes établis. Sinon, ils peuvent être poursuivis, et même condamnés à mort. Bien plus tard, le médecin scientifique remplaça le prêtre comme dépositaire du mandat céleste auprès du patient. Pendant des millénaires, ce dernier fut la chose plus ou moins consentante du prestataire de soins. Plutôt moins que plus, le plus souvent. Son seul droit était de serrer les dents, en silence de préférence. Petit à petit, il se retrouva au centre des préoccupations de tous. Du moins s`efforça-t-on de l'en convaincre.
    Faites des découvertes étonnantes en traversant l'histoire de la médecine de ses origines à nos jours et suivez l'évolution de la relation du médecin avec le patient et le divin.
    EXTRAIT
    La médecine tirerait-elle son origine de la magie ? Oui, selon certains. Entre les mains des sorciers, la cure de la maladie comprend un rituel précis et la récitation de formules, complétés par l'administration de drogues ou potions. Nos chers ancêtres finiront par se rendre à l'évidence : parfois, sans formules ni rituel, les drogues ont un certain pouvoir. Ainsi apparaîtra la médecine. Pas du tout, rétorquent d'autres. La médecine empirique a précédé la magie. C'est l'interprétation de l'origine des maladies qui aurait eu un caractère magique, lequel se serait alors étendu au traitement. À vrai dire, peu importe. Un des dons les plus précieux de l'être vivant est celui de se guérir, de posséder la vis medicatrix naturae (force curative de la nature). Tout animal recherche d'instinct les remèdes capables d'aider cette force curative ; l'animal blessé lèche ses plaies. L'art médical des hommes dérive de l'instinct primitif qu'ont les bêtes à secourir la nature.
    Cocorico ! Les premiers traitements médicaux de l'humanité ont été chirurgicaux : extractions d'épines ou de corps étrangers incrustés dans les blessures, soins aux traumatisés. Le cri du chasseur blessé a sans doute été le premier appel au secours du SAMU. La plus ancienne maladie connue est une tumeur (osseuse) de la queue (osseuse) d'un dinosaure. Plus récemment a été découvert le squelette d'un pithécanthrope erectus, dont l'espèce s'est éteinte il y a plus d'un million d'années, hier pour ainsi dire à l'horloge du temps. Ce lointain cousin était mort d'une tumeur du fémur. Le manque de chirurgiens orthopédistes aurait-il grandement contribué à la disparition de ces espèces ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ancien praticien et enseignant impliqué des structures scientifiques, professionnelles et ministérielles de la Santé, à la fois soignant et patient, Roger Detry rassemble depuis toujours des témoignages anciens et contemporains retraçant l'évolution de la médecine depuis ses origines, susceptibles, peut-être, d'amener le lecteur à porter un regard moins conventionnel sur son médecin ou son chirurgien.

  • L'homme, depuis toujours, s'inspire de la nature pour inventer et créer.
    Léonard de Vinci disait : « Scrute la nature, c'est là qu'est ton futur ».
    À l'heure d'un sursaut de conscientisation concernant notre environnement et notre écosystème, nombre de citoyens se mettent « au vert », deviennent adeptes du « zéro déchet » et produisent même leurs propres produits le plus naturellement possible, pour améliorer leur quotidien. L'Homo Imitator, quant à lui, étudie ce que la nature a mis au point depuis quatre milliards d'années. S'en inspirer plus que jamais, voilà sans doute un des défis majeurs des années à venir.
    Le biomimétisme est, à l'heure actuelle, un sujet prégnant dans la sphère scientifique mondiale. Il consiste à identifier, comprendre, puis s'inspirer des formes, des procédés ou des stratégies que la nature a développés, et de les utiliser dans le but de résoudre des problèmes humains, à travers des innovations durables. Cette observation de la nature n'est pourtant pas nouvelle et, sans elle, la technologie humaine serait loin d'être aussi étendue aujourd'hui.
    Au-delà d'un livre purement scientifique, Thierry de Swaef a notamment remonté le temps pour faire apparaître le biomimétisme à travers l'Histoire. Parmi les nombreux exemples, vous découvrirez :
    o les ailes des Boeing et des Airbus, inspirées de celles des grands rapaces.
    o le Velcro, inventé en observant les fleurs de bardane.
    o le fil de fer barbelé inspiré de l'Oranger des Osages, un buisson épineux du nom d'une tribu indienne.
    o les seringues Nanopass, qui imitent la trompe du moustique.
    o des éoliennes inspirées de la baleine à bosse.
    o une hydrolienne qui imite le mouvement des anguilles.
    o les plans de Léonard de Vinci qui, grand précurseur, a imaginé des machines volantes en observant l'anatomie des oiseaux.
    ...mais aussi, les araignées, les coléoptères, les fourmis, les papillons, les plantes, les poissons, les algues, les coquillages, les éponges de verre, le phytoplancton et une foule d'êtres vivants qui nous ont inspirés et nous inspirent chaque jour.
    Découvrez comment l'Homme, en s'inspirant de la nature, est parvenu à résoudre des problèmes grâce à des innovations encore utilisées aujourd'hui !
    EXTRAIT
    La légende raconte que c'est en observant les oiseaux que Dédale, coincé avec son fils Icare dans un labyrinthe, eut l'idée géniale de récupérer des plumes pour les coller sur ses bras et sur ceux d'Icare avec de la cire. Il avertit son fils : « Ne vole ni trop haut, car le soleil ferait fondre la cire, ni trop bas, car l'écume alourdirait tes plumes. » Mais Icare, tellement fasciné par son pouvoir de voler, s'approcha trop près du soleil. La cire fondit, Icare tomba dans la mer et se noya.
    Léonard de Vinci, ce génie universel du XVe siècle a, quant à lui, dessiné des plans de machines volantes en observant l'anatomie des ailes d'oiseau ainsi que leurs fonctions et la position des plumes. Il inventa notamment l'ornithoptère, une machine qui ressemble à des ailes d'oiseau activées par la force musculaire humaine. Un appareil plus lourd que l'air qui vole en battant des ailes. Ces dernières assurent non seulement la portance, mais aussi la poussée. Cette machine n'exista que sur papier. Pourtant, quelques siècles plus tard, son fameux ornithoptère est remis au goût du jour dans les plans de scientifiques préparant des vols sur... Mars, là où la faible densité de l'atmosphère ne permet pas de planer à de faibles vitesses. Mais c'est une autre histoire ! Toujours est-il que quelques siècles après Léonard de Vinci, c'est en misant sur le vol plané que les premiers hommes pourront s'affranchir de l'attraction terrestre.

  • Sommaire

    Les chiffres, les nombres
    Les opérations
    Les équations et les fonctions
    Les fonctions linéraires et affines
    La fonction parabole
    La fonction hyperbole
    Les fonctions exponentielle et logarithme
    Les fonctions trigonométriques
    Le calcul infinitésimal
    Les vecteurs et les tenseurs
    La géométrie plane ou euclidienne
    La géométrie non-euclidienne
    Les statistiques et probabilités
    Le langage des signes
    A retenir pour briller en société

  • En mai 2016, une simple mousse au chocolat qu'elle ne digère pas provoquera pour Élisa Brune un diagnostic médical sans appel : « Il ne vous reste que trente jours à vivre, madame. » Paul Qwest, témoin de la scène, l'invitera quelques jours plus tard à remettre la vie au coeur de cet événement en lui proposant de se lancer avec lui dans la rédaction d'un livre initiatique passionnant, une épopée scientifique, artistique et littéraire sous-tendue par leurs dix années de conversations. Cette belle aventure va durer plus de trois ans et demi. Grâce à près de soixante-six découvertes et traits de génie, souvent méconnus, se dessinent ici des horizons nouveaux. La forme même du livre est celle de la pensée en archipel à l'oeuvre dans l'espace contemporain interconnecté. Le fond de l'ouvrage, lui, offre au lecteur des outils de réflexion et d'action sans précédent pour un monde sans précédent lui aussi. Considérer nos vies comme événement, c'est s'offrir la faculté de revoir profondément et de réenvisager aussi nos relations avec nous-même, avec les autres et le monde. Une merveille. Élisa Brune (1966-2018), romancière, essayiste et journaliste scientifique, est l'auteur de grands succès : Le Secret des femmes, coécrit avec Yves Ferroul, La Révolution du plaisir féminin, Labo Sexo. Bonnes nouvelles du plaisir féminin. Paul Qwest est historien d'art, écrivain, curateur et collectionneur. 

  • Les nanosciences renouvellent notre représentation de la matière. Nanoparticules d'origine biologique ou minérale, nanomatériaux hautement perfectionnés -une myriade d'entre eux fait partie de notre vie courante. Que sait-on réellement réaliser aujourd'hui, pour quels usages et avec quels risques pour la santé et l'environnement ? Du laboratoire de recherche à la vie quotidienne en passant par l'industrie, les défis de fabrications des nanomatériaux et les bénéfices espérés doivent être rigoureusement évalués : leur développement durable, maîtrisé et sécurisé, ne sera possible qu'à ce prix.
    Préface d'Éric Gaffet, directeur de recherche au CNRS, membre de l'Académie européenne des sciences, président du Comité scientifique sectoriel «Nanosciences et nanotechnologies» à l'Agence nationale de la recherche.

  • Vous marchez le long de la côte bretonne : vous suivez une courbe fractale de longueur infinie ! Vous utilisez un appareil GPS : vous faites de la relativité restreinte et générale ! Vous prenez l'avion : il part vers le nord, alors que vous allez à l'ouest ! Vous invitez vingt-cinq amis : deux d'entre eux ont la même date d'anniversaire ! Vous voyez le pendule de Foucault au Panthéon : il vous fait tourner autour de lui ! Vous jouez une gamme au piano : vous sautez d'un nombre rationnel à un autre ! Tout ce que vous devez savoir sur le nombre d'or, les nombres parfaits et amicaux, sur la quadrature du cercle et les courbes fractales, sur la vitesse de la lumière et les trous noirs, le théorème de Gdel et la relation d'incertitude, E = mc2 et le chaos Ce livre est une invitation au voyage dans un monde mathématique et physique finalement si proche de notre quotidien. Alexandre Moatti, ancien élève de l'École polytechnique, est ingénieur en chef du corps des Mines. Il est le concepteur du portail scientifique www. science. gouv. fr.

empty