Littérature traduite

  • Pourquoi et comment l'Univers a-t-il commencé ? Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Quelle est la nature de la réalité ? Comment expliquer que les lois naturelles soient aussi finement ajustées ? Et nous, pourquoi donc existons-nous ?Longtemps réservées aux philosophes et aux théologiens, ces interrogations relèvent désormais aussi de la science. C'est ce que montrent ici avec brio et simplicité Stephen Hawking et Leonard Mlodinow, s'appuyant sur les découvertes et les théories les plus récentes, qui ébranlent nos croyances les plus anciennes. Pour eux, inutile d'imaginer un plan, un dessein, un créateur derrière la nature. La science explique bel et bien à elle seule les mystères de l'Univers. Des réponses nouvelles aux questions les plus élémentaires : lumineux et provocateur ! Le premier ouvrage important de Stephen Hawking depuis dix ans. Célébrissime auteur d'Une brève histoire du temps, de Trous noirs et Bébés univers et de L'Univers dans une coquille de noix, Stephen Hawking est professeur à l'Université de Cambridge. Leonard Mlodinow est physicien au California Institute of Technology.

  • Avec les mots de l'écrivain, le talent du poète, Carlo Rovelli nous fait apercevoir le mystère du monde, la beauté du monde, une beauté à couper le souffle. Ces « sept leçons » donnent un aperçu rapide des aspects les plus importants et fascinants de la grande révolution qui a bouleversé la physique au XXe siècle, et surtout des questions et des mystères que cette révolution a soulevés. Elles nous emmènent dans le monde enchanté des grandes idées de la physique actuelle : de la relativité générale d'Einstein à la physique quantique, des particules élémentaires à l'architecture de l'Univers, de la gravité quantique à la nature du temps et de la conscience. Un éblouissement ! Traduit en vingt-quatre langues, les Sept brèves leçons de physique sont un best-seller mondial. Carlo Rovelli, physicien et historien des sciences, membre senior de l'Institut universitaire de France, est l'un des pères, internationalement reconnu, de la « gravité quantique à boucles », théorie qui cherche à comprendre l'intérieur des trous noirs et les tout premiers instants de l'Univers. Il dirige le groupe de recherche en gravité quantique au Centre de physique théorique de Marseille-Luminy. 

  • Stephen Hawking, à lui seul, a profondément transformé notre manière de considérer l'univers. Reconnu dans le monde entier comme l'un des plus brillants physiciens théoriciens depuis Einstein, il a rendu accessibles au plus grand nombre les idées modernes sur la nature et l'évolution du cosmos. Mêlant récit autobiographique et réflexions sur ses recherches, il présente ici le dernier état de sa pensée sur le temps, la structure de la matière, l'avenir de l'univers. Professeur à l'université de Cambridge, Stephen Hawking est l'auteur d'Une brève histoire du temps.

  • Pionnier dans l'étude de la gravité quantique, Carlo Rovelli propose dans ce livre une vaste fresque des grandes avancées de la physique. Des atomes de Démocrite aux « atomes d'espace », de la chaleur des trous noirs aux hypothèses sur le rôle de l'information dans notre perception de la réalité, il nous guide, sans aucune équation, sur le fascinant chemin des grandes théories - physique quantique, relativité générale - qui ont changé notre vision du monde et nous ont dévoilé, par-delà le visible, une autre réalité. Atomes, quanta et espace-temps courbe mènent le lecteur vers l'étrange image du réel suggérée par la physique d'aujourd'hui : celle d'un monde sans espace ni temps, ni énergie. Seulement un fourmillement probabiliste de quanta élémentaires qui, dans leur danse folle, dessinent l'espace, le temps, la matière et la lumière. C'est la trame d'un nouveau regard sur la réalité qui se révèle sous la plume d'un merveilleux conteur. Carlo Rovelli, physicien et historien des sciences, membre senior de l'Institut universitaire de France, est l'un des pères, internationalement reconnu, de la « gravité quantique à boucles », théorie qui cherche à comprendre l'intérieur des trous noirs et les tout premiers instants de l'Univers. Il dirige le groupe de recherche en gravité quantique au Centre de physique théorique de Marseille-Luminy. 

  • Une analyse du dernier épisode de la saga Kingdom Hearts de Tetsuya Nomura.
    Après avoir découvert les secrets de l'élaboration de l'ensemble de la série Kingdom Hearts ; après avoir percé les mystères des symboles que cachent les jeux et vous avoir initiés à son scénario complexe, Georges Grouard, alias Jay, consacre à nouveau deux tomes à l'analyse du dernier épisode de la saga de Tetsuya Nomura. Cette première partie du Tome 3 revient sur le moindre détail de la création de Kingdom Hearts III : son équipe, les décisions qui l'ont façonné et même l'histoire de Pixar qui est essentielle à la bonne compréhension de cet épisode. Après ces deux cents pages de genèse, vous aurez toutes les clés en votre possession pour aborder la seconde partie du Tome 3, qui elle, reviendra sur l'univers et son décryptage.
    Découvrez un ouvrage richement documenté qui vous permettra de comprendre en profondeur le jeu vidéo d'action-RPG Kingdom Hearts !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un travail documenté colossal et prolixe, truffé d'anecdotes, enrichi de retours d'expérience et d'une précision rare. - Maxime Magnière, Sens Critique
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Connu de tous sous le pseudonyme de « Jay », Georges Grouard est sans aucun doute l'un des plus grands spécialistes du jeu de rôle, au tempérament très... affirmé. Grande personnalité de la presse spécialisée, Jay s'est surtout fait un nom par l'amour immodéré qu'il voue au genre du RPG. Il s'agit en effet ni plus ni moins du fondateur du premier magazine au monde entièrement consacré au jeu vidéo de rôle : Gameplay RPG ! Avant cela, Jay eut l'occasion de se forger une riche expérience en passant par tous les échelons d'une rédaction : journaliste puis rédacteur en chef, directeur des rédactions et enfin patron de sa propre entreprise de presse, au sein de laquelle il édita la revue Background. Après onze numéros, il poursuivit sa carrière sur Internet avec Gameweb.fr, qu'il finit toutefois par abandonner, « lassé par le format ». Il est également chroniqueur dans le podcast Les Tauliers. Ayant dédié sa vie aux jeux vidéo « de genre », il continue d'oeuvrer aujourd'hui dans l'industrie à travers un grand nombre de projets, sans pour autant rechercher d'appui médiatique.


  • Ouvrage indispensable et internationalement reconnu, Embryologie médicale développe les bases de la compréhension de l'embryologie et de ses implications cliniques.

    Cette 9e édition française (et la 13e aux États-Unis) conserve sa présentation originale qui a rendu l'ouvrage si célèbre en associant textes, schémas détaillés et documents cliniques. Elle s'enrichit de plus de 100 illustrations nouvelles ou actualisées, et de nouvelles photographies (notamment sur le développement embryonnaire précoce). Elle comprend aussi un chapitre particulièrement documenté sur le développement cardiovasculaire, et l'ensemble de l'ouvrage tient compte des avancées les plus récentes dans le domaine de la génétique et de la biologie moléculaire.

    Les auteurs insistent sur l'importance de la clinique et proposent pour chaque chapitre des rubriques qui faciliteront le travail et ('apprentissage des étudiants : résumés concis, encadrés décrivant spécifiquement les applications cliniques, points essentiels ainsi que des "problèmes à résoudre" sous forme de questions-réponses.

    De nouvelles stratégies permettent de mieux détecter et prendre en charge les anomalies du développement embryonnaire ; les professionnels de santé ont un rôle majeur dans leur mise en oeuvre. La connaissance des bases de l'embryologie constitue donc un préalable indispensable pour tout étudiant. Cet ouvrage permettra à tous de les acquérir.

    Cette nouvelle édition propose :


    Des encadrés "Applications cliniques" consacrés aux anomalies du développement, aux malformations congénitales et aux autres problèmes cliniques en rapport avec le développement.

    Plus de 400 illustrations comportant des dessins en quadrichromie, des photos de microscopie électronique à balayage et des documents cliniques.

    Des problèmes à résoudre à la fin de chaque chapitre avec les réponses détaillées situées dans la partie annexe de l'ouvrage.

    Un glossaire exhaustif des termes clés utilisés en embryologie.

  • Dieu est-il mathématicien? Le grand mystère des mathématiques est leur stupéfiante adéquation au monde dans lequel nous vivons. Non seulement elles décrivent avec une incroyable précision les phénomènes physiques, mais elles parviennent aussi, via la statistique, à simuler les comportements les plus « humains » qui soient. À cette « déraisonnable efficacité des mathématiques dans l'explication des phénomènes naturels » s'ajoute un autre mystère : comment se fait-il que des raisonnements abstraits, complètement étrangers à notre réalité, finissent toujours par trouver une application ? Faut-il en conclure, comme les platoniciens, qu'il existe une réalité mathématique distincte de la nôtre, ou, comme les constructivistes, que les mathématiques progressent et évoluent en fonction de nos besoins ? De Pythagore et Euclide à Descartes, de Newton à Einstein, tous les mathématiciens se sont un jour posé cette question. Et l'on est passé d'un « Dieu mathématicien », encore présent chez George Boole, père de la logique mathématique, à un Homo mathematicus façonné par l'évolution et capable d'appréhender le réel avec des outils mathématiques de plus en plus sophistiqués. C'est cette histoire pleine de rebondissements inattendus que raconte Mario Livio, avec force citations surprenantes qui montrent que les mathématiques, loin d'être une activité désincarnée réservée à quelques happy few, procèdent d'une démarche accessible à tous. Mario Livio, astrophysicien, est directeur de recherches au Space Telescope Science Institute et travaille sur les résultats du télescope spatial Hubble. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages à succès sur l'astrophysique et les mathématiques. 

  • Quand on a fait de la tristesse une maladie... Critique du diagnostic de la dépression
    Ce livre dresse une critique rigoureuse de la manière dont la psychiatrie américaine a réformé, dans les années 1980, le diagnostic de la dépression. Selon les auteurs, le diagnostic actuel de la dépression est trop inclusif et trop large ; il tend à « pathologiser » les réactions normales d'abattement qui se produisent à l'occasion de certaines situations difficiles de la vie.
    Les auteurs accusent précisément le DSM-III (texte de référence internationale de la classification américaine des troubles mentaux, troisième version) d'avoir contribué à faire de la tristesse une maladie et, du coup, à en favoriser la médicalisation, avec des conséquences financières très favorables pour l'industrie pharmaceutique. Tandis que la tradition médicale, depuis l'Antiquité, avait clairement cherché à distinguer entre les épisodes de tristesse qui affectent toute vie humaine et cette pathologie de la dépression qui frappe l'individu sans raison apparente, le DSM-III, dans son souci de rendre les définitions cliniques plus opérationnelles, a malencontreusement négligé l'importance de la prise en compte du contexte dans l'établissement du diagnostic de dépression. Les conséquences en matière de recherche sur le trouble dépressif et d'épidémiologie, donc de mobilisation des ressources des services de santé, sont également analysées.
    L'ouvrage entend réhabiliter la tristesse, aussi intense puisse-t-elle être, comme un événement normal de la vie humaine, pour ensuite caractériser à rebours la dépression comme une tristesse proprement pathologique, c'est-à-dire dysfonctionnelle. Pour les auteurs, la tristesse est un fait biologique avant d'être un fait social - même si les facteurs culturels ont un poids important dans la modification et la modulation de cette émotion naturelle. Les sociétés individualistes contemporaines refusent bien souvent de l'accepter comme telle, sans reconnaître que cette tristesse normale est sans doute bien davantage le résultat plutôt que la cause des problèmes sociaux.
    Un ouvrage guide pour les professionnels de la santé, chercheurs en psychiatrie, en sciences humaines et sociales, travailleurs sociaux et sociologues
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - « Ce livre se veut une incitation des professionnels de santé à connaître cette fragilité diagnostique pour mieux prendre en charge les patients. » Pratiques et Organisation des Soins
    - « Une critique de l'évolution de la psychiatrie américaine qui a réformé, dans les années 1980, le diagnostic de la dépression. » La Recherche, n°87
    A PROPOS DES AUTEURS
    Allan V. Horwitz est Professeur de sociologie à l'Université Rutgers dans le New Jersey. Il est spécialisé dans la sociologie du contrôle de la santé mentale et a publié en 2002 Creating mental Illness.
    Jerome C. Wakefield est Professeur à la Faculté de Médecine de l'Université de New York. Il est spécialiste des fondements conceptuels de la psychiatrie.
    Françoise Parot est Professeure d'Épistémologie et d'Histoire de la Psychologie à l'Université Paris Descartes. Auteure d'un Dictionnaire de la psychologie (PUF) et d'une Introduction à la psychologie (PUF), elle a dirigé, en 2008, l'ouvrage collectif Les fonctions en psychologie (Mardaga).

  • Notre crâne abrite des mécanismes bien plus efficaces et plus économiques que les ordinateurs les plus avancés !Cet ouvrage dresse le bilan des études expérimentales montrant comment le cerveau crée notre monde mental. S'appuyant sur des données issues de l'imagerie cérébrale, d'expériences de psychologie et du suivi de patients, Chris Frith, l'un des grands spécialistes mondiaux des neurosciences, brosse le tableau complet des mécanismes expliquant le fonctionnement de notre esprit et permettant la perception, l'action, la décision, la mémoire ou encore les émotions.« Une extrême clarté de pensée sur des sujets psychologiques très complexes. » Oliver Sacks.« Une fascinante visite guidée à travers les interfaces entre l'esprit et le cerveau, par un pionnier du domaine. » V. S. Ramachandran.« Un must ! » Eric Kandel, prix Nobel de médecine. Chris Frith est professeur de neuropsychologie au Wellcome Trust Centre for Neuroimaging de University College, à Londres.

  • Une course contre la montre raconte l'urgence et l'excitation d'être à la fois sur le front pour combattre les maladies infectieuses actuelles, tout en préparant la lutte contre les épidémies à venir. Ce livre haletant relate les péripéties d'une vie de chercheur dédiée à deux virus pas comme les autres : Ebola, dont Peter Piot est le codécouvreur, et le VIH, virus du sida. Passant de la réalité du terrain en Afrique - bonnes soeurs belges propageant l'épidémie d'Ebola avec des aiguilles non stérilisées - aux couloirs feutrés de l'ONU et aux réunions interminables pour lever des fonds et sensibiliser les hommes politiques à la lutte contre le sida au niveau mondial, Peter Piot quitte son laboratoire pour discuter avec George Bush, Nelson Mandela, Fidel Castro ou Mobutu Sese Seko, se heurtant à des murs idéologiques dont l'entêtement et la détermination finissent parfois par avoir raison. Un document exceptionnel qui se lit comme un roman d'aventures. « De la découverte du virus Ebola à la lutte contre le VIH, Peter Piot a été à l'avant-garde de la lutte mondiale contre les maladies infectieuses. Il nous rappelle ici l'importance de notre responsabilité partagée dans les grands défis humanitaires. » Kofi Annan. Peter Piot est microbiologiste, professeur de « santé globale » et directeur de la prestigieuse London School of Hygiene & Tropical Medicine. Codécouvreur du virus Ebola, il a été directeur exécutif de l'Onusida et secrétaire général adjoint des Nations unies. 

  • La stratégie bas carbone est une des réponses pour limiter l'effet de serre sur notre planète. Cette stratégie consiste à abaisser au maximum la consommation globale de carbone dans le cycle de vie des produits que nous consommons, de l'extraction des matières premières à leur fin de vie.
    Adoptant une approche professionnelle et technique, ce grand livre présente les principes d'une stratégie bas carbone et une boîte à outils pour la réussir, couvrant à la fois les entreprises, les collectivités et leurs interrelations avec la société.
    Il décrit les actions qui engagent les décideurs (« Vers où va-t-on ? »), mais également les niveaux opérationnels (« Que doit-on faire ? ») en posant la question des moyens, y compris financiers.
    /> L'ouvrage se structure autour de trois grandes parties :
    - le cadre de la stratégie bas carbone qui traite, d'une part, des enjeux et, d'autre part, des critères de base relatifs aux GES (gaz à effet de serre) ;
    - une boîte à outils de la stratégie bas carbone, qui aborde les principes et mécanismes applicables, expose les éléments de la quantification et l'évaluation des GES, illustre les modes de communication des rapports afin de rendre crédible la stratégie bas carbone et se termine par la pratique de la vérification ;
    - la stratégie bas carbone en actions qui présente les outils d'évaluation et d'échanges - notamment au travers des marchés carbone -, éclaire la pratique de la finance verte, trace les pistes pour développer la stratégie bas carbone et traite de la place de l'être humain dans la perspective 2050 et dans la stratégie bas carbone nationale et mondiale.
    L'avenir se construit aujourd'hui. Cet ouvrage de référence va guider les entreprises sur le chemin vertueux de la stratégie bas carbone.

  • L'art d'être infidèle

    Druckerman P

    De Paris - New York - Tokyo - Moscou, Pamela Druckerman lève le voile sur l'infidélité
    À l'heure de la mondialisation, qu'en est-il du « cinq à sept », ce légendaire rendez-vous des époux volages ? De Paris à Shenzhen, de Moscou à Chicago, de Tokyo à Johannesbourg, Pamela Druckerman est allée à la rencontre de psychologues, de sexologues, de conseillers conjugaux et de couples infidèles, pour comparer les entorses à la monogamie et établir un palmarès international de l'adultère.
    Un essai sociologique édifiant !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "Une enquête inédite sur la pratique de l'adultère dans le monde [..] La journaliste américaine Pamela Druckerman a délaissé quelques années l'univers économique et financier pour s'intéresser au tabou de l'infidélité. Et jette un regard circonstancié - celui d'une américaine exilée à Paris - et nuancé sur une pratique façonnée par nos sociétés." (Metronews.com)
    EXTRAIT
    Bienvenue en Amérique
    Voici April, et deux ou trois choses que je sais d'elle. Son aventure a pris fin il y a bientôt deux ans. En vingt ans de mariage, c'était le seul coup de canif dans le contrat. Depuis, elle a été mutée et ne travaille plus dans le même bureau que son ancien amant. D'après elle, ça n'était pas une histoire d'amour mais une simple passade, pimentée d'e-mails torrides (du genre « J'ai trop envie de glisser ma main dans ta culotte ») et de rencontres furtives dans des parkings ou des chambres d'hôtel. C'est arrivé à un moment où son couple était en crise : April et son mari Kevin venaient de perdre toutes leurs économies à la bourse et de déposer le bilan d'une entreprise à leurs deux noms. Quand Kevin découvrit cette liaison, elle était déjà terminée. 

  • Une étude consacrée à un essai du célèbre embryologue Wilhelm Roux
    En 1881, le grand embryologiste allemand Wilhelm Roux publie cet essai dont la densité et l'originalité ne cessent, encore aujourd'hui, d'étonner. Inspiré par les idées de Charles Darwin, il cherche à en prolonger la portée en imaginant l'organisme comme un territoire où des formes variables de sélection naturelle opèrent sur toutes les entités, de la cellule à l'organe. Comment ces dynamiques opèreraient-elles ? Seraient-elles de même nature ? Pourraient-elles interagir ? Bien plus qu'un jeu de l'esprit, c'est à une exploration subtile que le lecteur est convié, dans les méandres d'une pensée foisonnante, qui se déploie dans une filiation parfois rebelle vis à vis de l'auteur de l'Origine des espèces. Ce dernier n'en déclara pas moins que c'était « un des livres les plus importants [...] sur l'évolution » qu'il lui avait été donné de lire. Bien que méconnu, cet ouvrage marqua néanmoins profondément ses lecteurs les plus illustres. Nietzsche, notamment, y puisa la source de son engouement pour la biologie, et les fondements de certains de ses concepts majeurs : Wilhelm Roux se trouve ainsi être le passeur entre deux des plus grands penseurs de l'ère moderne. Et par une pirouette de l'Histoire, certaines hypothèses de ce livre, longtemps tenues pour obsolètes, se révèlent au contraire visionnaires, au regard de travaux récents qui réévaluent considérablement la place du hasard dans le fonctionnement des cellules et des organismes. Première traduction en français de cette échappée solitaire de la pensée biologique, ce texte est précédé d'une préface qui développe de manière critique cette postérité inattendue.
    Découvrez une vision de l'organisme comme un territoire où des formes variables de sélection naturelle opèrent sur toutes les entités, de la cellule à l'organe.
    EXTRAIT
    Si l'adaptation au stimulus est si parfaite que celui-ci est devenu absolument vital et qu'en son absence l'assimilation et la conservation de la qualité normale ne se produisent pas du tout, il en résulte une conséquence supplémentaire. Les parties de l'organisme ne pourront ainsi se conserver et se former que là où le stimulus agira ; et là où le stimulus prendra une certaine forme, il se produira un arrangement de la forme du stimulus, les organes devant adopter la forme et la structure du stimulus. Si, par exemple, le stimulus agit plutôt dans certaines directions, comme c'est le cas dans les os, alors les cellules mères se trouvant dans ces directions sont les plus sollicitées pour former la substance osseuse.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Wilhelm Roux est un embryologiste et zoologiste allemand (1850-1924), considéré comme un père fondateur de l'embryologie expérimentale. Il est également à l'origine du premier journal consacré à cette discipline : Archiv für Entwicklungsmechanik der Organismen (Archives pour le mécanisme de développement des organismes).

  • Excel 2007 VBA

    Jacobson-R

    Le meilleur moyen d'apprendre à accroître les fonctionnalités d'Excel 2007 grâce à VBA (Visual Basic for Applications). Grâce à ses nombreuses explications pas à pas, ses trucs et astuces et ses fichiers d'exercices (téléchargeables sur dunod.com), cet ouvrage montre au lecteur, même débutant en programmation, comment automatiser les tâches dans Excel 2007, ou encore créer lui-même des applications personnalisées.

  • Qu'est-ce qui, en nous, prend vraiment nos décisions ? Pouvons-nous nous estimer libres alors que nous ne maîtrisons pas complètement ce qui se produit dans les tréfonds de notre esprit ? Si le libre arbitre n'est qu'une illusion, sommes-nous vraiment responsables de nos actes ? Grâce aux apports des neurosciences et de la psychologie de pointe, un auteur phare éclaire d'un jour nouveau un débat philosophique qui a aussi des implications morales et juridiques pour chacun de nous. Michael S. Gazzaniga est directeur du SAGE Center for the Study of the Mind, à l'Université de Californie, à Santa Barbara et président de l'Institut de neuroscience cognitive. Il a notamment publié Le Cerveau social. 

  • Y a-t-il plus beau sentiment que celui qui unit deux amoureux ? Quand le coup de foudre se produit, quand deux tourtereaux sont transportés par une émotion puissante... S'agit-il de l'amour vrai ? S'agit-il d'un amour durable ?
    Avec humour, simplicité et bon sens, le Dr James Dobson fait le tour de dix opinions courantes sur l'amour et propose ses réflexions sur le sujet. A lire avant de s'engager...

  • Désormais, c'est grâce à des analyses chimiques et à des instruments mathématiques, tout autant qu'aux fouilles archéologiques, que nous pouvons déterminer ce qui s'est produit dans l'histoire de l'humanité il y a des centaines de milliers d'années. Comment est-ce devenu possible ?Voici l'histoire de l'un des hommes qui ont contribué, grâce à soixante années de recherches, à reconstruire la destinée des peuples. Luca Cavalli-Sforza a commencé très tôt à s'intéresser à l'évolution génétique des populations humaines. Il raconte aujourd'hui la naissance de sa vocation, son parcours de chercheur depuis ses premières expériences sur les bactéries, les collaborations avec certains des plus illustres scientifiques de son époque.À travers cette aventure scientifique exceptionnelle, le lecteur assiste à la formation d'un grand chercheur tout en pénétrant les arcanes de nombreuses découvertes du XXe siècle. La genèse d'une discipline désormais cruciale, au croisement de plusieurs champs. Luca Cavalli-Sforza est professeur émérite de génétique à l'Université Stanford (États-Unis). Il a notamment publié Gènes, peuples et langues, La Science du bonheur, Évolution biologique, évolution culturelle. Francesco Cavalli-Sforza est philosophe de formation, auteur et réalisateur de cinéma et de télévision.

  • La connaissance scientifique procède-t-elle vraiment d'une méthode sûre, progressive, rigoureuse ? N'avance-t-elle pas, bien plus qu'on le croit, par essais et erreurs, par tâtonnements ? C'est le fait de buter sur des questions épineuses et des données inexplicables qui motive les chercheurs à pousser plus loin leur travail. On réfléchit beaucoup à ce qu'est la connaissance, mais l'ignorance compte tout autant. Elle est même le moteur de la science. Stuart Firestein décrit ici comment les scientifiques se servent de l'ignorance pour programmer leur travail, pour identifier ce qu'ils doivent atteindre, les étapes à suivre et où concentrer leurs efforts. À travers des exemples empruntés à la psychologie cognitive, à la physique théorique, à l'astronomie et aux neurosciences, il illustre ce qu'est la pratique quasi quotidienne de l'ignorance dans les laboratoires et l'esprit des scientifiques. Brillant et drôle, ce petit livre accessible à tous montre vraiment comment on fait de la science et à quel point elle reste aujourd'hui encore une aventure pleine de surprises. Stuart Firestein enseigne les neurosciences et dirige le département de biologie de l'Université Columbia. Il est membre de l'Association américaine pour l'avancement des sciences. 

  • Comment le cerveau crée-t-il nos souvenirs, qui sont la chair même de notre vie mentale ? Il y a une cinquantaine d'années, la simple idée qu'on pourrait expliquer la mémoire et d'autres aspects de l'esprit en termes biologiques semblait absurde. Aujourd'hui, c'est devenu une réalité. Le prix Nobel Éric Kandel a joué un rôle important dans l'histoire de la biologie de l'esprit. Il en retrace les grandes étapes et raconte comment la biologie, la psychologie et les neurosciences ont convergé pour créer la science nouvelle de l'esprit, si puissante désormais. Il montre aussi comment cette fenêtre grande ouverte sur ce que sont la perception, la pensée, les émotions et la mémoire laisse espérer de vrais progrès dans le soin d'affections comme la schizophrénie, les troubles du vieillissement, la dépression. Sous sa plume lumineuse, cette saga scientifique est aussi celle d'un homme, un jeune Viennois contraint à fuir le nazisme et qui devint ensuite l'un des maîtres de la neurobiologie, sans jamais renier sa fascination pour la psychanalyse.« La science vue à travers le prisme de toute une vie. Personne d'autre n'aurait pu écrire ce livre. » Antonio R. Damasio« Talent et grâce : un extraordinaire livre. » Elie Wiesel« Un demi-siècle de neurosciences : étourdissant. » Oliver SacksEric Kandel est professeur à l'Université Columbia, directeur du Kvali Institute for Brain Sciences et chercheur au Howard Hughes Medical Institute. Il a reçu le prix Nobel de physiologie et médecine en 2000.

empty