• Sitopia : comment la nourriture pourrait sauver le monde Nouv.

    De nos ancêtres chasseurs-cueilleurs aux appétits gargantuesques des villes modernes, la nourriture a conditionné nos corps, nos villes et nos paysages, notre vie politique, notre économie, nos manières de penser. Mais face aux dérèglements écologiques, à l'explosion de l'obésité et des famines, la nourriture menace aujourd'hui notre futur. En cause ? Le peu de valeur que nos sociétés industrielles ont choisi de lui accorder.

    En s'appuyant sur les enseignements de plusieurs disciplines, ainsi que sur des récits d'agriculteurs, de designers et d'économistes, Carolyn Steel propose de redéfinir notre relation à la nourriture, ainsi qu'aux uns et aux autres, avec pour nouvelle règle d'or : « Nourris ton prochain comme toi-même. ».

    Carolyn Steel est une architecte, professeure et autrice britannique. Née à Londres, elle a grandi au coeur de la ville et s'est toujours intéressée aux immeubles, à leur architecture et à la vie quotidienne des résidents, aux liens entre les sphères publique et privée. Plus tard, ses deux passions - la nourriture et l'architecture - se sont révélées les deux faces d'une même pièce.

  • Edition enrichie de Louis Forestier comportant une préface et un dossier sur le roman.

    Rouen, occupé par les Prussiens, durant la guerre de 1870. Des bourgeois tentent de fuir la ville en diligence. Parmi eux se trouve une prostituée, celle qu'on surnomme Boule de suif. Tous vont abuser de sa générosité et la forcer à céder au chantage sexuel d'un Prussien. Maupassant dresse ici un portrait inégalé de l'hypocrisie et de la lâcheté humaines. Il condamne sans appel la guerre et la classe dirigeante, paternaliste et profiteuse. Il nous communique toute sa tendresse pour une fille au grand coeur, symbole d'une résistance vouée à l'échec.

  • Prendre le temps de cuisiner peut parfois paraître laborieux. Horaire chargé, recette compliquée, ingrédient introuvable pour accomplir le plat de tel ou telle chef réputé.e... le prêt-à-manger semble soudain si simple. Et si on apprenait à cuisiner sans recettes? Véronique Bouchard nous propose de libérer le créateur culinaire qui dort en nous et d'adapter notre alimentation à la saisonnalité et la disponibilité des aliments. Il est temps de reconquérir notre autonomie alimentaire!
    Dans un contexte de changements climatiques, d'épuisement des ressources,
    de risques de pandémie et d'inégalités sociales grandissantes, il devient urgent de réapprendre à consommer, à cuisiner et à conserver les aliments produits localement. Véritable anti-livre de cuisine traditionnel, Cuisiner sans recettes donne tous les conseils et techniques pour développer de bons réflexes culinaires et favoriser notre résilience alimentaire. Au menu:
    - Les grands principes culinaires pour sortir du prêt-à-penser et du prêt-à-manger, et (re)découvrir les vertus de la saisonnalité, du local et du bio.
    - Les bases d'une saine alimentation, pour le corps et l'environnement.
    - Des conseils en matière de congélation, de mise en conserve, de lacto-fermentation et de déshydratation.
    L'ABC pour faire pain, kombucha, kéfir, pousses et germinations.
    Une cartographie du terroir québécois.
    Des variations culinaires autour de 27 thèmes: salades, risottos, tartes, croquettes, crêpes, sauces diverses, pesto, potages, végépâté, muffins, pâtes, sautés, etc.
    Cuisinier sans recettes pourrait bien être votre dernier livre de cuisine! Véritable ode aux artisan.e.s qui nous nourrissent, ce guide est l'outil idéal pour développer votre confiance et adapter vos repas au rythme des saisons, tout en contribuant à une culture alimentaire plus écologique, solidaire, résiliente et nourrissante.

  • L'organisme humain est heureusement très cohérent. Si nous lui donnons les bons aliments, nous avons le maximum de chances de rester en excellente santé et au maximum de nos capacités physiques, intellectuelles et affectives. L'essentiel est de garder des défenses immunitaires solides et efficaces pour empêcher l'envahissement bactérien ou viral et celui des pesticides de notre environnement que nous consommons par voie digestive ou respiratoire. Dans ce livre, le professeur joyeux répond à toutes les questions. Comment l'obésité augmente-t-elle les risques de diabète, de cancers et de maladies auto-immunes ? Pourquoi le meilleur mode de cuisson est-il la vapeur douce et le barbecue vertical ? Comment les viandes rouges augmentent-elles les risques et les récidives de cancer du sein et du colon ? Pourquoi les hormones de la pilule et du THS sont-elles également en cause dans l'apparition des cancers hormono-dépendants (sein, utérus, ovaires) ? Comment les phytohormones des fruits, légumes, légumineuses protègent-elles des cancers digestifs, mais aussi des cancers hormonodépendants, et même de l'ostéoporose ? Pourquoi la phobie de l'ostéoporose et comment la prévenir sans apport excessif de laitages animaux ? Quel est le danger des OGM pour la santé publique ? Comment une bonne nutrition peut-elle freiner ou stopper les symptômes des maladies auto-immunes : polyarthrite, sclérodermie, sclérose en plaques, maladie d'Alzheimer ? Un livre accessible à tous, avec un index facilitant les recherches. Des conseils pour votre santé, à mettre en application sans tarder.

  • Un nouvel arc débute ! Sôma et Erina ont renversé Asami en remportant un régiment de cuisine des plus acharnés. Après la naissance d'un nouveau conseil des dix maîtres et le passage de Sôma et ses amis en première, c'est un Totsuki inédit qui se dessine ! Malheureusement, un nouveau danger s'approche déjà furtivement dans l'ombre...

  • Tout en enquêtant sur les duels de chefs qui se produisent dans tout le pays, Erina et ses amis cherchent à en apprendre plus sur l'identité de Saiba , l'homme qui a envoyé les cuisiniers de l'ombre défier des chefs officiels.
    Au même moment, M. Suzuki, un professeur remplaçant de l'académie Totsuki, défie subitement Sôma en duel de chefs !

  • Passé de l'action sociale à la cuisine d'excellence, le parcours de Gérard Bossé, cuisinier étoilé, est exemplaire à bien des égards. Sept auteurs tout aussi remarquables dressent le portrait de cet hédoniste militant.
    Cuisinier étoilé installé en Anjou, avec son épouse Catherine, depuis 34 ans, militant politique et amateur de rock, Gérard Bossé est aussi réputé pour ses coups de gueule et ses opinions tranchées. Ces traits de caractère ont eu pour effet de lui attirer la sympathie de nombreux artistes et particulièrement ceux de la bande dessinée qui rendent hommage, avec ce livre, à son parcours exemplaire.

  • L'anorexie, c'est une douleur, un mal insidieux que l'on ne comprend pas. Barbara Leblanc en a souffert, elle a pu en sortir. Ce livre s'adresse à tous, à celles et ceux souffrant de cette maladie, aux proches pour leur dire qu'en guérir est possible.
     

  • Et si manger des choux de Bruxelles pouvaient vous donner un superpouvoir ?

    Albertine adore dresser les listes des choses qu'elle aime : ses mots favoris, ses aliments préférés, les superpouvoirs qu'elle rêve de posséder. Mais il y a une chose que vous ne trouverez sur aucune des listes d'Albertine: les horribles choux de Bruxelles! Albertine les DÉTESTE!!!! Une seule chose pourrait la faire changer d'avis: qu'ils puissent lui donner un superpouvoir !

    Un album plein d'humour mettant en vedette les choux de Bruxelles, ces petits légumes trop souvent mal aimés.

  • Encouragés à s'occuper d'animaux par leur professeur, les élèves de la classe de Braillane se passionnent pour la cause animale. Très vite, certains d'entre eux se sentent même prêts à remettre en question les usages alimentaires et le rapport à l'animal hérités de leurs aînés... Présenté avec humour, ce premier socle d'informations sur la condition animale est destiné aux jeunes lecteurs.

  • James Miranda Barry fut médecin militaire, chirurgien avant-gardiste, inspecteur général des hôpitaux de Sa Majesté et... l'un des plus grands imposteurs de tous les temps.

    Au moment de sa mort en 1865, au terme d'une carrière de plus de quarante ans au sein de l'armée britannique, James Miranda Barry n'a pas eu droit aux honneurs dus à son rang. Les autorités militaires ont plutôt jugé bon de l'enterrer à la sauvette, dans un coin reculé d'un cimetière quelconque. Car le scandale qui éclata à sa mort était d'une telle ampleur, qu'il devint la principale raison pour laquelle Barry passerait à l'histoire, reléguant dans l'ombre presque tout ce que le médecin avait mis tant d'efforts et d'années à accomplir.
    />
    Dans chacune des colonies où on l'avait posté, James Barry avait fait tout en son pouvoir pour améliorer les conditions de vie et les soins de ses patients. Il avait forgé sa réputation sur une pratique nouvelle et moderne de la médecine, par sa spécialisation dans les domaines de la chirurgie, des maladies tropicales, de l'obstétrique, du traitement de la lèpre et des maladies vénériennes. Sur trois continents, Barry a imposé des nouvelles conditions sanitaires, des méthodes révolutionnaires de quarantaine, des diètes alimentaires, ainsi que des traitements efficaces contre les plus terribles maladies connues à l'époque. Sans contredit, les réformes de James Barry ont sauvé des milliers de vies à travers le monde.

    Mais pourquoi a-t-on profané ainsi la mémoire d'un brillant médecin, dont les accomplissements n'avaient d'égal que la controverse dont Barry aura été l'auteur presque tout au long de sa vie? Sylvie Ouellette retrace ici la vie et la carrière d'un être humain hors de l'ordinaire, qui n'était absolument pas ce que ses contemporains auraient pu croire.

  • Les Grecs, les Perses, les Romains, les Carthaginois... vivaient-ils dans un monde qui ne connaissait ni spéculation immobilière, ni pollution, ni extinction d'espèces animales, ni dénaturation de l'environnement, ni falsification des produits naturels ? Si le terme d' « écologie » est récent, la volonté de respecter la nature, l'inquiétude quant à son devenir, le souci de préserver la qualité de l'eau et de l'air, des forêts, du littoral et des sous-sols ne sont pas des préoccupations datant seulement de l'ère dite industrielle : un des premiers mythes, raconté par Virgile, relate la disparition des abeilles.
    En plus de 120 textes en traduction, ce livre ouvre une perspective inattendue sur l'Antiquité : Le royaume de Dame Nature, au nom du principe que l'homme ne peut se soumettre à son environnement naturel mais doit le dominer, a été mis à mal précocement par les Grecs et les Romains. Bien naturellement, des voix se sont élevées, dès les temps antiques, pour dénoncer cette attitude et ce discours, recommandant de préserver l'environnement plutôt que de le détruire. Le combat écologique, opposant pollueurs et écocitoyens a commencé dès la guerre de Troie !

    Patrick Voisin, agrégé de grammaire, est professeur de chaire supérieure dans les classes préparatoires littéraires aux ENS; chercheur associé de plusieurs laboratoires universitaires, membre de comités scientifiques de collections ou de revues, il est en particulier l'auteur d'une traduction de La Germanie de Tacite (Paris, 2009) et d'un essai Il faut reconstruire Carthage, Méditerranée plurielle et langues anciennes (Paris, 2007).

  • À 40 ans, une femme raconte
    la blessure qu'elle porte en elle
    depuis l'enfance. Un jour,
    un adulte a profité de
    la petite fille qu'elle était.
    SUBIR
    " Il m'a fait venir dans sa chambre, il a fermé la porte.
    J'avais six ans... Depuis l'enfant crie dans mon corps
    d'adulte. " Elsa Boublil raconte des bribes de souvenirs,
    croqués comme des tableaux. Un rabbin, en plein
    cours de Talmud, a abusé de son corps. Plus tard, un
    professeur de clarinette a profité de jeux en apparence
    anodins pour mettre ses mains sur elle. " Personne ne
    m'avait dit que mon corps m'appartenait. ", dit-elle.
    À 40 ans, Elsa ouvre enfin la porte. Il est temps pour
    elle de raconter non pas les faits (" J'ai tout oublié, ou
    presque ") mais les conséquences de ces gestes sur sa vie
    de femme. Dans un texte simple et sensible, écrit au plus
    près de la vérité, elle raconte le pouvoir que s'autorise un
    adulte sur un enfant.
    Sous une forme volontairement intimiste où chaque mot
    semble chuchoté, Corps à vif exprime avec une infinie
    pudeur le fléau qui touche tant de femmes et d'enfants,
    quotidiennement blessés par des gestes ou des regards
    obscènes. Il raconte les ravages dans le corps : l'anorexie,
    les douches incessantes " qui ne laveront jamais ",
    la sexualité inhibée. Le livre est enrichi de dessins
    de Bonnie Colin. Les deux femmes ont vécu le même
    traumatisme et décidé d'en parler ensemble, au nom de
    toutes les autres.
    GUÉRIR
    En creux, Corps à vif est aussi le récit d'une résilience :
    grâce à Philippe, " le premier homme qui n'a pas fait
    semblant de comprendre ". Et grâce au jazz, cette
    musique sensuelle et libre qui l'a réconciliée avec
    son corps. Elle en a fait aujourd'hui le coeur de sa vie
    professionnelle.
    RACONTER
    Corps à vif, c'est l'envie de parler pour la première
    fois à sa famille aimante à laquelle elle n'a rien osé
    dire. C'est aussi l'évocation d'une grand-mère, de ses
    bras consolants, et d'un père mélomane qui soigne ses
    angoisses en écoutant des messes de Bach, allongé sur le
    canapé.
    C'est enfin le récit d'une femme qui ose dénoncer pour
    toutes celles qui restent murées dans le silence et la
    honte.

  • Le mode de vie joue un rôle prépondérant sur les risques de développer des cancers. Près d'un tiers d'entre eux est directement lié à la nature du régime alimentaire.
    En compilant des milliers de publications de recherche, les docteurs Richard Béliveau et Denis Gingras démontrent qu'une alimentation équilibrée et variée, bien sûr, et la consommation de baies, de choux, d'épices comme le curcuma, de thé vert, d'agrumes ou encore de noix - possédant des propriétés anticancéreuses naturelles - contribuent à réduire les risques de développer un cancer.
    Cet ouvrage clair et détaillé fait prendre conscience du pouvoir des aliments, qui représentent actuellement une des meilleures armes à notre disposition pour lutter contre le cancer.

  • Partez à la découverte de la surprenante diversité des comportements alimentaires d'Homo carnivorus selon les époques, les pays, les cultures. Manger est loin d'être un geste anodin : pas moins de 30 tonnes de nourriture passent par le tube digestif d'un humain au cours de sa vie. Et une diète carnivore n'est pas sans laisser de traces. Cet ouvrage vous permettra de mieux comprendre non seulement l'impact d'un régime carné sur la santé, mais aussi ses conséquences réelles sur l'environnement et le bien-être animal.

  • « Que les bêtes brutes, elles aussi, possèdent, par nature un certain sens moral, et qu'elles partagent avec l'homme bon nombre de privilèges qui ont été impartis aux humains, voilà bien, pour le coup, quelque chose de grandiose », s'émerveille Elien qui, dans la Personnalité des animaux, prend résolument le parti des bêtes.
    Elien de Préneste, maître de rhétorique du IIe-IIIe siècle ap. J.-C., a utilisé une documentation énorme (et pour l'essentiel perdue aujourd'hui) afin de réaliser cette inestimable anthologie du savoir zoologique grec.
    Cet ouvrage réunit, sous forme de courtes notices, d'innombrables observations, anecdotes et curiosités sur la faune grecque, mais aussi africaine et asiatique, en accordant une grande importance à l'éthologie et à la psychologie animales.
    La Personnalité des animaux témoigne d'une curiosité illimitée, d'une admiration sans bornes et du profond respect de son auteur pour ces êtres que l'on dit « sans raison » et qui, chacun à sa manière, manifestent l'intelligence, la beauté et la vertu de leur caractère et de la Nature.
    Ecrivain érudit et conteur de talent, Elien nous offre une oeuvre de science, d'art et de plaisir qui est un des plus beaux livres de zoologie jamais écrits.

  • À en croire notre imaginaire, bière et vin coulaient à flots dans les abbayes de jadis et on y dégustait les meilleurs fromages. Mais les disciples de l'austère saint Benoît ou de saint Bernard passaient-ils vraiment leur temps à faire bombance ?Les clichés ont la vie dure, et il aura fallu l'étude précise de Fabienne Henryot pour mettre au jour, pour la première fois, les usages de la table chez les moines. Son livre nous ouvre les portes des réfectoires, cuisines et jardins des innombrables couvents et monastères qui parsèment la France, de Sénanque à Cluny, de la Trappe à la Grande-Chartreuse.Elle nous fait voir avec quel soin les moines organisaient leur alimentation et cultivaient leurs terroirs, mais aussi tous les accommodements consentis au sein des cloîtres pour satisfaire l'appétit sans tomber dans le mortel péché de gourmandise : par-delà les doctrines et les rituels, elle écrit là une nouvelle page de l'histoire du corps.

  • Destiné à un large public de techniciens d'étudiants, cet ouvrage succède au "Livre rouge" de l'INRA : l'Alimentation des Ruminants. Il comporte trois parties : un précis de la nutrition des animaux monogastriques, des recommandations alimentaires (illustrées par des exemples de calcul des rations), des tables de la valeur nutritive et de la composition d'environ 600 fourrages et 100 aliments concentrés et sous-produits.

  • Synthèse d'une expérience de plus de 20 ans acquise par l'auteur, cet ouvrage s'adresse aux acteurs de la filière des fruits tropicaux : chercheurs, producteurs, exportateurs et importateurs, distributeurs de grandes surfaces, détaillants et consommateurs. En réponse à la description détaillée des altérations physiologiques et des maladies fongiques affectant les fruits tropicaux et subtropicaux après leur récolte, le lecteur trouvera dans ce livre richement illustré les conseils pour mieux les protéger.

  • « Que les bêtes brutes, elles aussi, possèdent par nature un certain sens moral, et qu'elles partagent avec l'homme bon nombre de privilèges qui ont été impartis aux humains, voilà bien, pour le coup, quelque chose de grandiose », s'émerveille Élien qui, dans La Personnalité des animaux, prend résolument le parti des bêtes. Élien de Préneste, maître de rhétorique du IIe-IIIe siècle ap. J.-C., a utilisé une documentation énorme (et pour l'essentiel perdue aujourd'hui) afin de réaliser cette inestimable anthologie du savoir zoologique grec.
    Cet ouvrage réunit, sous forme de courtes notices, d'innombrables observations, anecdotes et curiosités sur la faune grecque, mais aussi africaine et asiatique, en accordant une grande importance à l'éthologie et à la psychologie animales. La Personnalité des animaux témoigne d'une curiosité illimitée, d'une admiration sans bornes et du profond respect de son auteur pour ces êtres que l'on dit " sans raison " et qui, chacun à sa manière, manifestent l'intelligence, la beauté et la vertu de leur caractère et de la Nature.
    Écrivain érudit et conteur de talent, Élien nous offre une oeuvre de science, d'art et de plaisir qui est un des plus beaux livres de zoologie jamais écrits.

  • Après un guide donnant les grandes lignes d'une alimentation santé (L'alimentation santé en pratique), puis un recueil de recettes pour mettre en pratique ces conseils (L'alimentation santé, les recettes !), Virginie Parée s'intéresse aujourd'hui à un public plus jeune, les 12-22 ans. La demande émane de parents qui aimeraient nourrir convenablement leurs ados mais ne savent pas comment s'y prendre : comment convaincre les ados de l'importance de ce qu'ils mangent et que peut-on leur proposer qui leur soit bénéfique sans être rébarbatif ? Cet ouvrage aborde les spécificités de l'adolescence et propose des solutions qui prennent en compte les comportements et les besoins de cette période de la vie (appétit féroce, envie de liberté, quête de séduction...) et montre que, grâce à la nutrition, de nombreux problèmes propres aux ados peuvent être résolus : poids, concentration, acné, haleine, sexualité... Une fois les jeunes convaincus qu'il est essentiel de ne pas se jeter à tous les repas sur un burger frites et toute la journée sur des sucreries, il s'agit de donner aux parents les moyens d'appliquer ! À questions d'ados, réponses pour ados ! Ce livre s'adresse aussi aux adolescents. À partir de leurs témoignages et de leurs questionnements, Virginie Parée leur apporte des réponses concrètes en fonction des situations évoquées. Préface du Dr Lallement, auteur de Les clés de l'alimentation santé et de Les 3 clés de la santé. (Éditions Mosaïque-Santé) et du Dr Lefebvre, médecin homéopathe : « En tant que médecin homéopathe uniciste, pour moi, la prise en charge thérapeutique d'un patient commence par un regard sur le contenu de son assiette. (...) Mais c'est surtout la mère de famille qui a apprécié ce livre, car j'ai souvent expérimenté la difficulté de transmettre à mes « ados » certains messages essentiels, notamment dans le domaine de la santé. C'est justement ce que réussit très bien cet ouvrage. Dans un langage simple et déculpabilisant, il décrit les déséquilibres de l'alimentation moderne et leurs conséquences sur ce qui préoccupe le plus les adolescents : leur potentiel de séduction ». L'auteure Virginie Parée, conférencière et passionnée de nutrition, intervient dans les écoles et les entreprises pour délivrer les grands principes d'une alimentation équilibrée. Elle travaille également avec le Dr Lallement en accompagnant de manière individuelle des personnes confrontées à des difficultés telles que surpoids, intolérances, terrains acides....

  • Regroupant une foule de situations difficiles auxquelles parents, enfants, enseignants, thérapeutes ou aidants naturels font face quotidiennement, Allégories pour guérir et grandir a le pouvoir d'éveiller le potentiel qui sommeille en chacun de nous.

    oVotre jeune vit une déception à la suite d'un échec ? Parcourez avec lui l'allégorie Chatouille et le grand escalier.

    oUn de vos élèves a un trouble d'attention ? Consultez l'allégorie Rapido et la sirène.

    oVotre conjoint souffre d'épuisement professionnel ? Lisez l'allégorie Grand Tom.

    oVous vous sentez mal dans votre peau ?
    Référez-vous à l'allégorie Ma maison.

    Ce guide pratique propose 70 allégories présentées sous forme de courtes histoires thérapeutiques, lesquelles vous feront voir la vie d'un oeil différent, vous donneront accès à des ressources intérieures insoupçonnées et vous ouvriront à de tout nouveaux horizons.

  • L'assiette des Canadiens est particulièrement bien remplie, comptant près de 5 000 calories quotidiennes par personne. Seuls quatre pays en rapportent un nombre plus élevé, sur les 149 recensés par l'Organisation des Nations Unies (ONU) pour l'alimentation et l'agriculture. En fait, au Canada, nous consommons près du double de nos besoins en calories, en incluant les aliments gaspillés parce que nous n'avons plus faim.

empty