Arts et spectacles

  • Wanneer de magiezoöloog Newt Scamander in New York arriveert, gaat hij uit van een korte tussenstop. Maar als hij zijn magische koffer kwijtraakt en enkele van Newts Fabeldieren daaruit ontsnappen, ontstaan er grote problemen... Fantastic Beasts and Where To Find Them, het complete filmscenario is het debuut van J.K. Rowling als scenarioschrijver. Het is een uniek, nieuw verhaal dat gebaseerd is op de uitgave uit de schoolbibliotheek van Zweinstein: Fabeldieren en Waar Ze Te Vinden, dat verscheen in 2001 ten bate van Comic Relief. Dit fantasierijke verhaal met een scala aan bijzondere personages en fabeldieren is een meeslepend avontuur. Voor elke oude én nieuwe fan van de tovenaarswereld is dit boek een must voor op de boekenplank. De film Fantastic Beasts and Where To Find Them ging wereldwijd op 18 november 2016 in première.

  • « C'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent ! » (Charles Beaudelaire, Les Fleurs du Mal, 1857)
    Satan, Belzébuth, Lucifer... Le Diable possède de multiples noms et visages qui, toujours, furent une grande source d'inspiration pour les artistes. Longtemps commanditées par les instances religieuses, pour en faire, selon les civilisations, un objet de crainte ou de vénération, les representations du monde des ténèbres eurent souvent vocation à instruire les croyants et à les guider dans le droit chemin. Pour d'autres artistes, tel Hieronymus Bosch, elles étaient un moyen de dénoncer la dégradation des moeurs de leurs contemporains.
    Parallèlement, au fil des siècles, la littérature offrit une nouvelle inspiration aux artistes qui souhaitaient exorciser le mal par sa représentation imagée, notamment au travers les oeuvres de Dante ou de Goethe. À partir du XIXe siècle, la période romantique, attirée par le potentiel mystérieux et expressif suggéré par un tel sujet, exalta, elle aussi, cet attrait pour le maléfique. La Porte de l'Enfer d'Auguste Rodin, oeuvre d'une vie, monumentale et tourmentée, est la parfaite illustration de cette passion pour le Mal et nous permet également d'entrevoir la raison de cette fascination. Car en effet, quoi de plus envoûtant pour un homme que d'user de son meilleur savoir-faire pour représenter la beauté de la laideur et du diabolique ?

empty