• Entretiens

    Confucius

    Le Maître a dit : Qui ne connaît son lot ne saurait être un homme de bien ; qui ne connaît les rites ne saurait tenir son rang ; qui ne connaît le sens des mots ne saurait juger les hommes. (Chapitre XX, Le bon roi Yao

  • Confucius est beaucoup plus qu'un homme, il est l'esprit d'une civilisation, celle de la Chine antique. Le découvrir, c'est entrer dans un monde unique marqué par le respect des étapes de la vie. Pour Confucius, célébrer une naissance, le passage à l'âge adulte, rendre hommage à ses ancêtres ainsi qu'aux saisons est la condition d'une existence humaine juste. Être en rapport à l'autre dans la dignité et la politesse la plus tenue n'est pas une option parmi différents choix de comportements mais la seule modalité de relation possible.
    À une époque trop pressée comme la nôtre, soucieuse d'une efficacité sans imagination, la relecture des textes confucéens apparaît non plus comme une simple découverte exotique mais comme pouvant ouvrir un chemin concret.

  • Les idées de Confucius ont influencé toutes les civilisations d'Asie de l'Est. La croyance en la capacité de l'homme ordinaire à modifier son propre destin caractérise cet héritage. Ses 'Entretiens' et ses théories, largement popularisés par ses disciples, constituent une doctrine de perfectionnement moral, toujours d'actualité de nos jours.
    «L'homme de bien ne demande rien qu'à lui-même ; l'homme de peu demande tout aux autres.»

    Confucius, l'auteur(-551 - -479)
    En contraste avec son incroyable influence, la vie de Confucius est d'une simplicité exemplaire. Instruit par sa mère, il se distingue par une infatigable envie d'apprendre. Sa maîtrise des arts lui permet d'ailleurs de débuter une brillante carrière d'enseignant. Il s'implique en politique, souhaitant mettre ses idées humanistes en pratique auprès des gouvernements. Il devient magistrat puis ministre de la Justice dans l'Etat de Lu. A 56 ans, il réalise finalement que ses supérieurs ne sont pas intéressés par ses idées et quitte le pays pour un exil de douze ans. Pendant ce temps sa réputation d'homme de vision se répand. À 67 ans, il retourne chez lui pour enseigner et écrire.
    Citations de Confucius
    «Qui ne se préoccupe pas de l'avenir lointain, se condamne aux soucis immédiats.»
    «Agissez envers les autres comme vous aimeriez qu'ils agissent envers vous.»
    «Mieux vaut étudier que jeûner tout un jour et veiller toute une nuit pour méditer en vain.»
    Infos
    Durée totale : 2 heures
    Sélection de 8 chapitres sur 20
    Narratrice : Fabienne Prost

  • "Étudier sans réfléchir est vain, mais réfléchir sans apprendre est dangereux." Confucius. 
    Les pensées de Confucius, philosophie fondatrice de la culture chinoise, constituent une source inépuisable d'inspiration et reste, dans une époque devenue insaisissable, un modèle à suivre, un art de vivre qui mène à la sagesse et au bonheur.

  • Confucius, dit-on, vit le jour en 551 avant notre ère, non loin de la ville de Qufu, dans la province de Shandong. Après la mort de sa mère en -527, il enseigna sa connaissance des textes anciens au petit groupe de disciples qui le suivait. Bien qu'il n'ait jamais développé sa pensée de façon théorique, on peut dessiner à grand traits ce qu'étaient ses principales préoccupations et les solutions qu'il préconisait, en lisant les Entretiens.

  • Gentilhomme lettré issu de la noblesse pauvre, Confucius (551-479 av. J.-C.) veut en finir avec le désordre et l'iniquité ambiante par le seul impact de son éthique. "Roi sans couronne" se pliant à la nature de ses disciples dont il cherche à développer les possibilités et la réflexion, Confucius, à travers ses entretiens, apparaît comme un véritable Maître de morale dont l'enseignement a perduré au cours des siècles.






  • Extrait
    Confucius naquit en 551 avant notre ère, à Tsou, dans l’actuelle province du Shandong.
    Aucune information concernant ses parents n’existe plus aujourd’hui.
    Ce grand sage vit le jour au sein d’une famille aristocratique désargentée.
    Le tir à l’arc et la musique faisaient partie de ses occupations favorites.
    Jeune, Confucius voulait être connu et soulager la misère du monde.
    Ses idées pratiques et philosophiques allaient à l’encontre du milieu politique de son temps.
    Kong-Fou-Tseu, de son nom chinois, devint un philosophe et un maître incontesté.
    Il fut, à l’époque où il professait, l’un des hommes les plus éduqués de Chine.
    L’enseignement de sa sagesse fut l’aboutissement de toute sa vie.
    Ses premiers disciples formèrent ce que l’on appelle l’école confucéenne.
    Confucius formait ses élèves à la littérature, l’histoire, la philosophie et la politique.
    L’année de ses 53 ans, on lui offrit un poste qu’il refusa au gouvernement de la ville de Pi.
    En compagnie de plusieurs disciples, il visita et séjourna dans différents états chinois.
    Lors de ce voyage, il faillit mourir assassiné dans l’état de Sung.
    Confucius subit la perte douloureuse de son fils et de certains de ses amis.
    Le sage Kong-Fou-Tseu mourut en 479 avant notre ère.
    Cet ouvrage réunit des citations de Confucius classées par grands thèmes.

  • Confucius et Mencius

    , ,

    • Ligaran
    • 11 Février 2015

    Extrait : "La loi de la Grande Etude, ou de la philosophie pratique, consiste à développer et remettre en lumière le principe lumineux de la raison que nous avons reçu du ciel, à renouveler les hommes, et à placer sa destination définitive dans la perfection, ou le souverain bien."

empty