Langue française

  • - 20%

    C'est peu avant Noël, dans un parc blanc comme sucre. Et vaste ! Et attaqué par un vent qui vous gèle d'un seul souffle. Assis serrés sur un banc en bois, les pauvres petits de la bande à Grimme attendent leur chef en frissonnant, tenaillés par la faim. Ils ont tous des poches ouvertes aux courants d'air, dans lesquelles leurs mains bleuies et rougies par le froid peinent à dégivrer. La bande n'a en tête que le prochain repas et le moyen de se l'offrir, le plus souvent à la dérobée. Enfin Grimme apparaît, plié en deux par sa course. De ses poches en lambeaux il sort une clé, un morceau de ficelle, un mouchoir... une bien maigre récolte. Mais de sa veste élimée il tire aussi un soldat de plomb d'environ dix centimètres de haut avec le fusil à l'épaule et un bouquet de plumes au képi. Ce que la petite bande ne sait pas encore, c'est que ce fantassin va bouleverser leur vie.

  • - 38%

    Dans cette bande, on compte Cannelle, une petite gitane au regard perçant qu'il vaut mieux ne pas embêter, Chiffon, l'olibrius le plus débraillé du monde à croire qu'il passe chaque matin par la case « ouragan » , Clochette, la plus jeune du lot mais aussi la plus maligne, le gourmand Bouillu, un dodu qui ne sortait jamais sans quelques croissants dans ses poches, et enfin, Bougie, un garçon de dix ans qui devait son nom à :
    1° ses cheveux blonds comme les blés,
    2° l'ampoule qui s'allumait au-dessus de sa tête dès qu'il avait une bonne idée, c'est-à-dire toutes les dix minutes.
    À eux tous, ils vont devoir se creuser les méninges pour échapper à l'affreux Rondlard et au vilain Dents Jaunes !

empty