Entreprise, économie & droit

  • Trente ans de politiques économiques et autant d'échecs : chômage, crises à répétition, croissance défaillante, inégalités grandissantes... Comment la plupart des économistes et des responsables politiques peuvent-ils se tromper à ce point ? Selon quels ressorts appliquent-ils toujours les solutions qui ont échoué auparavant ? Pourquoi sont-ils esclaves d'un modéle délabré ? Pourquoi cette incapacité à penser autrement ?... Et que donc faudrait-il faire aujourd'hui ? Quel nouvel imaginaire économique est-il vital de mettre en musique pour affronter toutes les crises dans leur ensemble : financière, sociale, environnementale ?... Par l'un de nos économistes les plus prestigieux, Professeur à l'université LUISS de Rome, ex président de l'ofce, auteur de livres décisifs comme Politique de l'impuissance (Arléa, 2004), voici un opus décapant, une remarquable analyse à la fois économique, psychologique et politique de notre monde.

  • Le retour de la croissance européenne après 1987 avait surpris par son ampleur mais, en l'espace de trois ans, le discours a basculé du thème de la sortie de crise à celui de la déflation, au point que certains agitent le spectre de 1929. Sans doute, l'ouverture et la déréglementation des économies occidentales ont-elles accru leur caractère cyclique. Cet ouvrage fait le point sur ce qu'un cadre de réflexion cyclique peut apporter à la compréhension des évolutions économiques. Dans sa première partie, il rappelle les développements théoriques qui fondent la description des comportements cycliques. La seconde partie expose les instruments des conjoncturistes et les confronte à ceux des économètres. La troisième s'emploie à caractériser les phénomènes cycliques les plus robustes à l'expérience. Le lecteur trouvera ici les conceptions qui fondent les diagnostics de l'OFCE. Le fait de les avoir explicitées devrait permettre à chacun de bien les critiquer pour mieux les approfondir. Tel est notre principal objectif.

  • Le retour de la croissance européenne après 1987 avait surpris par son ampleur mais, en l'espace de trois ans, le discours a basculé du thème de la sortie de crise à celui de la déflation, au point que certains agitent le spectre de 1929. Sans doute, l'ouverture et la déréglementation des économies occidentales ont-elles accru leur caractère cyclique. Cet ouvrage fait le point sur ce qu'un cadre de réflexion cyclique peut apporter à la compréhension des évolutions économiques. Dans sa première partie, il rappelle les développements théoriques qui fondent la description des comportements cycliques. La seconde partie expose les instruments des conjoncturistes et les confronte à ceux des économètres. La troisième s'emploie à caractériser les phénomènes cycliques les plus robustes à l'expérience. Le lecteur trouvera ici les conceptions qui fondent les diagnostics de l'OFCE. Le fait de les avoir explicitées devrait permettre à chacun de bien les critiquer pour mieux les approfondir. Tel est notre principal objectif.

empty