• Extrait
    50 fantasmes
    Au cœur de l'intimité des femmes
    Vous vous rendez avec votre partenaire chez une gynécologue que vous savez belle et sexy chic. Mais plutôt que de patienter dans la salle d’attente, votre amant vient avec vous dans le cabinet. En revanche, pendant qu’elle vous examine, il n’a pas le droit de se retourner pour observer la scène (la table d’examen est d'ailleurs généralement séparée de l'espace « bureau » par un paravent). Il est évident que ce fantasme risque de l'exciter sauvagement…
    Un chauffeur très discret
    Après une soirée arrosée au champagne, pendant laquelle tous les amis de votre partenaire vous auront dévorée des yeux, celui-ci vous caressera dans le taxi du retour, sous votre jupe (vous ne porterez pas de culotte) tout en vous torturant délicieusement. Il vous dévorera l'oreille, vous griffera légèrement le dos. Mais vous n'aurez pas le droit de faire rien paraître, car il y a une tierce personne qui ne doit pas se rendre compte de votre petit jeu.
    Les mains sur le volant, Mademoiselle !
    Dans un endroit discret (votre garage, votre jardin ou tout lieu privé), votre partenaire vous demande de prendre place dans la voiture côté conducteur. Il vous ligote les mains au volant avec de la cordelette, sa cravate ou des sangles… Alors que vous êtes ainsi immobilisée, il vous masturbe jusqu'à l'orgasme, tout en se caressant lui-même. S'il s'agenouille sur le siège passager, vous serez en mesure de lui faire, simultanément, une magnifique fellation…
    Une fessée immortalisée
    Votre partenaire vous inflige (avec votre consentement) une délicieuse fessée. Il utilisera une cravache ou un martinet et tapera assez fort pour que votre postérieur soit marqué, mais sans faire des traces indélébiles. Il immortalisera la photo avec son smartphone (on ne verra pas votre visage). De temps à autres il vous enverra cette photo via MMS, histoire de vous montrer ce que vous encourez si vous ne continuez pas à être d'une obéissance exemplaire.




  • Extrait
    50 jeux érotiques inspirés de 50 nuances de Grey
    Et un quickie pour Monsieur !
    Votre partenaire dominant estime que vous l'avez froissé ou que vous lui avez désobéi. Pour vous punir, il vous prend à la hussarde, en levrette, si vite que vous n'avez même pas le temps de jouir ! Déterminez alors ensuite si vous avez le droit de vous caresser devant lui, ou si vous devrez attendre une prochaine fois, quand vous aurez été plus sage. Si vous choisissez la première solution, utilisez le jouet de votre choix pour vous faire jouir : gode, etc.
    Une soubrette bien empressée
    La partenaire se déguise en soubrette - pas besoin d'investir, une petite jupe noire courte, une paire d'escarpins et un chemisier blanc suffiront. Elle est au service de son patron, auquel elle sert à dîner. Seulement voilà, elle est très affairée autour de lui et le frôle d'un peu trop près. Jouez cette soubrette, exagérez votre gestuelle, vous pouvez même soulever votre jupette pour montrer votre string - ou votre cul nu -, et vous serez son dessert !
    Petits pieds cambrés
    Une femme élégante et sexy prend encore plus d’allure chaussée d’escarpins à talons vertigineux. Monsieur offrira à sa soumise des chaussures munies de talons si hauts qu’elle pourra à peine marcher avec. En revanche, ils seront parfaits quand la dame sera totalement déshabillée. Il lui demandera alors d’aller et venir nue dans la pièce, juste chaussée de ses souliers, en cambrant ses reins au maximum. Il la prendra ensuite comme bon lui semblera.
    Un dîner déshabilleur
    Les deux partenaires sortent dans un restaurant chic pour dîner. Ils boivent du bon vin pour se décontracter. Au milieu du repas, Monsieur demande à sa soumise de se rendre aux toilettes pour y ôter ses sous-vêtements, culotte et soutien-gorge, et les glisser dans son sac. Elle a l'autorisation de conserver ses bas s'ils sont autofixants. Sinon, elle doit également se débarrasser de son porte-jarretelles et de ses bas. Elle doit revenir à table dans cette tenue.




  • Extrait
    Tout savoir sur les préliminaires
    Et si on se filmait ?
    Les préliminaires plan plan, très peu pour vous ? Mettez du piment et une touche de fantaisie dans votre vie sexuelle en gardant une caméra à portée de main pour vous filmer pendant les préliminaires ! Réaliser une sextape est très couru chez les people mais vous pouvez vous aussi connaître votre heure de gloire… en toute intimité bien sûr !
    En simultané !
    Donner et recevoir en même temps, c’est souvent décupler les ressentis et favoriser l’excitation. Pourtant, le 69, un classique de cet échange, n’est pas si pratiqué que cela. Découvrez cette position qui va rendre vos préliminaires brûlants : tête-bêche, l’un dessous, l’autre dessus, chacun occupé à sa tâche et au sexe de son partenaire.
    Prendre de la hauteur !
    Les talons aiguilles ? Un accessoire de mode qui peut presque se rapprocher du sextoy tant la plupart des hommes fantasment sur cet objet qui attise leurs désirs. Normal, les talons donnent aux femmes une cambrure des plus alléchantes ! Le best of ? Le duo lingerie et talons hauts (à conserver pendant toute la durée des ébats).
    Sortir de la chambre
    Si, lors du coït, vous préférez indiscutablement le confort de votre lit, rien ne vous empêche de démarrer les ébats ailleurs ! C’est même une très bonne idée pour stimuler encore plus les sens et trouver de nouveaux terrains de jeux. Lieu public (pourquoi pas si un lit n'est pas loin !), pleine nature ou cuisine, tout est permis !
    Un glaçon pour frissonner
    Un glaçon le long du corps ? C’est un peu un cliché car l’image est récurrente dans les scènes érotiques au cinéma ! Et pourtant, cela fonctionne toujours ! Le «  choc  » entre la chaleur qui monte à l’intérieur et le froid de la glace qui glisse sur la peau provoque généralement des sensations très agréables… et l'eau peut être lapée ensuite




  • Extrait
    Tout savoir sur le cunnilingus
    Jouir plusieurs fois d'affilée durant le cunni ?
    Il n’est pas rare que des femmes multiorgasmiques éprouvent deux, trois voire davantage d’orgasmes au cours d’un cunnilingus. Ce qui ne les empêche pas d’en « attraper » encore un ou deux durant la pénétration vaginale ou anale ! Mais il n’y a pas de compétition, et ce n’est pas celle qui éprouve le plus grand nombre d’orgasmes qui est la championne…
    Les femmes qui jouissent les jambes serrées
    Les messieurs ont l’habitude d’ouvrir grand les cuisses de leur compagne quand ils les lèchent ; mais certaines éprouvent davantage de plaisir à se faire lécher les jambes serrées, les muscles tendus. Elles tendent leur pubis et leur clitoris vers la bouche qui les enchante. Dans ce cas, évidemment, c’est à Monsieur de respecter cette préférence.
    La femme humide
    Trois sources d’humidité chez la femme : la cyprine issue des glandes de Bartholin situées dans l’épaisseur des grandes lèvres, le transsudat vaginal suintant du vagin, et l’éjaculation féminine survenant lors de l’orgasme vaginal par stimulation du point G. Il est possible de provoquer ce jaillissement lors d’un cunnilingus si Monsieur est agile.
    Connaître le sexe de la femme
    La pièce maîtresse du sexe de la femme reste, pour beaucoup de personnes, la partie émergée du clitoris. Il faut savoir qu’il y a quatre tiges d’une dizaine de centimètres à l’intérieur, invisibles, enserrant le vagin. Le point G, situé à 2 cm de l’entrée du vagin, sur sa face antérieure, est également une zone clé du plaisir au féminin.




  • Extrait
    Tout savoir sur la fellation
    Mettez-le sous pression !
    Vous remarquerez que la plupart des hommes aiment tantôt un contact plutôt souple, tantôt une pression forte, voire un enserrement ferme, assorti d’un va-et-vient dynamique avec la bouche, la main, ou les deux. La plupart du temps, cependant, il faut accélérer la cadence et la pression pour faire jaillir de manière ultime le charmant geyser…
    Dominant(e), dominé(e) ?
    L’homme qui abandonne son sexe à sa partenaire n’a rien d’un mâle dominant arriéré ; il ressemble plutôt à un être qui accorde toute sa confiance à sa partenaire. Idem, une femme qui adore la fellation n’a rien à voir avec l’image de la pauvre fille qui subit les assauts du sexe gonflé de l’homme ! Cet acte précieux est avant tout fusionnel.
    Vous aimez pratiquer la fellation, montrez-le !
    Vous pratiquerez la fellation si vous l’appréciez et non pour faire plaisir à votre partenaire, même s’il insiste ! Si vous êtes d’accord, montrez alors que vous aimez cela: gémissez, ondulez, émettez des petits bruits de coquine ; Monsieur ne sera pas dupe. Quand il vous touchera l’entrejambe, vous serez humide et prête à l’accueillir !
    Importance d'une bonne lubrification
    Une fellation sans lubrification peut être désagréable, douloureuse. Pensez à saliver abondamment, quitte à cracher (beaucoup d'hommes trouvent ce geste excitant, et les femmes ne sont pas en reste). Et si vous avez la bouche sèche, ayez recours à un lubrifiant. Nature ou aromatisé, vous trouverez forcément celui qui vous conviendra à tous les deux.
    Pas seulement le pénis...
    Gland, frein, hampe, couronne… C’est délicieux à suçoter ! Pensez également à descendre vers les testicules, à les lécher, les faire entrer l’une puis l’autre, dans votre bouche. Tétez-les tout doucement. Et si le cœur vous en dit, osez l’annulinctus, si coquin et si torride qu’il peut provoquer une éjaculation violente en un temps record.
    Pour retarder l'éjaculation
    Vous êtes si talentueuse que votre partenaire a parfois tendance à venir trop vite. Pas de panique. Pressez fortement entre le pouce et l’index sa couronne (votre pouce situé sur son frein), puis relâchez. Idem, le fait d’enserrer fermement la base du pénis durant quelques secondes quand vient l’acmé retarde l’éjaculation. C’est le «  squeezing  ».
    Connaître le pénis
    Le sexe de l’homme est constitué d’une partie sensible, le gland, entouré d’une couronne. Cette dernière est dotée d’un point délicat, le frein, où la peau est très fragile. La longueur du pénis est appelée la hampe. Plus bas se trouvent les testicules ; entre celles-ci et l’anus, une région très sensible elle-aussi, le périnée, peut également être stimulée lors de toute fellation.
    Fellation et " cravate de notaire "
    Essayez l’alternance entre la «  branlette espagnole  » (Monsieur se masturbe entre vos seins que vous rapprochez) et la fellation. Avec un peu d’entraînement, vous réussirez à léchez son gland tandis qu’il se caresse entre vos seins. Ensuite, c’est vous qui choisirez où le faire venir : sur votre poitrine, dans votre bouche ou… ailleurs.
    Avaler ou pas, voilà la question !
    Il n’y a pas de norme en la matière. Vous ne serez pas une fille nulle parce que vous n’avalerez pas, comme vous n’aurez rien d’une traînée si vous déglutissez goulûment. Parfois, vous pourrez avoir envie de tout prendre, et parfois, vous le laisserez éjaculer en dehors de votre bouche ! Le tout est que jamais vous n’agissiez sous la contrainte.
    La magie du massage de la prostate
    La prostate est une glande de l’appareil génital masculin. Elle fabrique et stocke du liquide séminal. Pour décupler le plaisir de votre chéri (consentant) introduisez votre doigt lubrifié dans son anus à une profondeur de 2 cm environ et exercez un léger massage sur la paroi antérieure. Un jaillissement mémorable ne va pas tarder à se manifester.
    Avec ou sans les mains ? Variez les plaisirs !
    Des garçons adorent que le mouvement de la bouche soit accompagné d’un va-et-vient manuel. D’autres préfèrent que seule la bouche et la langue s’activent. Mais c’est surtout une question de moment : une main, les deux, la bouche, la langue, l’intérieur des joues… Variez les plaisirs et n’hésitez pas à demander à votre chéri si tout est O.K. !




  • Extrait
    Tout savoir sur le point G
    De la pratique, toujours de la pratique…
    Le point G et l’orgasme vaginal sont des pulsions physiques et émotionnelles qui demandent un minimum de pratique… C’est au fil des rapports, en se laissant de plus en plus aller, quand un lien s’installe entre les partenaires que l’orgasme gagne en intensité. Les femmes ont beaucoup plus de mal à jouir via leur point G avec un nouveau partenaire.
    Un orgasme plus intense ?
    Là encore, il ne s’agit pas de faire la course à l’orgasme et le plaisir peut se présenter sous différentes formes, même sans orgasme d'ailleurs. Néanmoins, pouvoir prétendre à un orgasme vaginal est une découverte d’une grande intensité. L’orgasme clitoridien est généralement plus fugace, alors que le point G permet un orgasme plus profond.
    En arrière toute !
    Si vous voulez que votre point G se mette en émoi, favorisez plutôt les positions où votre partenaire masculin se trouve à l’arrière. L’homme se plaçant derrière la femme, l’angle de pénétration est favorable au point G. Ce sont aussi des positions qui permettent aux plus inhibées d’accéder à l’extase sans craindre le regard de l’autre.
    Debout, c’est tellement plus original !
    Sortez du lit et jouez un peu les acrobates ! Inutile d’avoir fait l’école du cirque, vous découvrirez des zones érogènes encore insoupçonnées. Un coït debout par exemple peut être extrêmement puissant et déclencher un orgasme vaginal. Pour faciliter la pénétration, la femme peut poser l’un de ses pieds sur un tabouret.
    Des pressions lentes
    Emportés par leur élan et trop contents d’avoir trouvé le point G, certains hommes ont tendance à frotter cette zone sensible à coup de doigt ravageur plutôt qu’à la caresser. Doucement ! L’orgasme viendra si le point G est chouchouté, pas s’il est irrité ! La femme ne doit donc pas hésiter à donner le ton, quitte à tenir la main de son partenaire.
    Une prise en main féminine
    Plutôt que d’attendre désespérément que l’homme trouve enfin le chemin du point G et de l’orgasme vaginal qui peut en découler… la femme à tout intérêt à prendre un minimum les choses en main ! Quelle que soit la position, elle évitera de rester statique et pourra onduler du bassin ou bouger pour orienter la pénétration.
    Jouer à la guerrière antique
    C’est à la femme d’Andromaque que l’on doit, d'après la légende, cette position très orgasmique : accroupie sur l’homme, elle pose ses bras sur le torse ou les bras de son partenaire et dirige complètement le mouvement de va-et-vient. L’homme est plus passif (certains adorent) mais a les mains libres pour caresser les seins ou le clitoris.
    Et si ça ne vient pas ?
    L’orgasme vaginal n’est pas une fin en soi ! Vous avez l’habitude de jouir pleinement grâce au point G et cette fois-ci, rien ne se passe ? Ne transformez pas chaque partie de jambes en l’air en quête qui tourne à l’obsession. Si ce n’est pas le bon jour, si les conditions ne sont pas réunies ou si l'envie n'est pas là : laissez tomber le point G !

  • Escort girl expérimentée, ayant parcouru le monde entier et chevauché de riches et convoités étalons, Lolita Love, spécialiste du sexe, nous révèle tous ses secrets sur les mystères de l´orgasme au masculin et au féminin. Comment en augmenter l´intensité ? Le contrôler ? Satisfaire pleinement son ou sa partenaire ? Être toujours au top niveau pour devenir inoubliable ? Être sûr de faire mouche à tous les coups ? Enquête au pays du plaisir et de la volupté...

  • Faire l'amour, encore et toujours, rien de plus distrayant, agréable et plaisant. Pourtant, l'imagination fait parfois défaut et l'on retombe dans les mêmes scénarios ! Pas de panique : on a trouvé pour vous 40 idées pour relancer la machine du désir, même quand elle est en berne. Amusez-vous bien !

  • Tous les conseils pour séduire et garder celle qui vous fait craquer...??Elle vous plaît, vous pensez ne pas la laisser indifférente... Mais les femmes sont si compliquées ! Ce petit guide écrit par une femme (et qui donc sait ce qui lui déplait, à elle et à toutes ses copines) vous donne les clés pour séduire votre belle et la rendre heureuse tous les jours avec des astuces simples... mais auxquelles n'auraient pas forcément pensé les hommes !

empty