• Vous pensez que la « nature vous fait du bien » ? Qu'une simple marche en forêt vous procure du bien-être, ou vous aide à ne plus ressasser vos idées noires ? Votre intuition a vu juste. Désormais, les scientifiques considèrent qu'il existe suffisamment de preuves pour dire qu'une immersion, même brève, dans des environnements naturels, a un impact positif sur tous les critères de santé.

  • Un féminisme réconciliateur et une écologie plus vivante De la grande déesse aux justicières de la Terre, de Hildegarde de Bingen, Rosa Luxembourg à Vandana Shiva et Rachel Carson, les femmes ont un lien particulier à la nature. Sorcières, scientifiques, économistes, juristes, pionnières de l'écologie... elles sont à l'origine d'avancées fondamentales. L'Histoire les a pourtant passées sous silence. Longtemps ignoré des batailles féministes, ce lien à la nature est aujourd'hui émancipateur. Tel un voyage initiatique, Pascale d'Erm nous fait redécouvrir ces femmes engagées et inspirées. Au fil de ses rencontres avec nos soeurs en écologie, elle fait ici le récit d'une nouvelle façon d'habiter le monde. Ce portrait de famille interroge nos relations à la nature, au pouvoir, aux sphères politiques. Il permet de se replonger dans les sources du féminisme et d'aller au-delà. Un récit qui ne naît pas de la nature des femmes mais de leurs expériences, au plus près, les mains dans la terre et l'âme tendue par-delà les générations. Soeurs en écologie tisse l'histoire des liens entre les femmes et la nature : d'une dévalorisation conjointe jusqu'à une réconciliation puissante. Et si le monde se régénérait aussi par la sororité et la redécouverte de la nature âme soeur ? Soeurs en écologie inscrit les nouvelles justicières de la terre dans une lignée de femmes essentielles à la pensée écologique ! EXTRAIT Quand les femmes engagées en faveur du vivant s'investissent, chacune dans leur contexte historique et socio-économique, elles représentent des forces d'espoir non seulement pour ce qu'elles font, mais pour ce qu'elles sont : des résistantes, des contestataires, des porteuses d'alternative au système dominant. De cette mise en mouvement émane un puissant sentiment que je nomme « sororité écologique », un appel ressenti entre soeurs de coeur, désireuses de préserver la terre maison et la vie. Une solidarité active, par-delà nature et culture. Quelle est la portée de cette sororité des femmes en écologie ? Quelles solidarités particulières appelle-t-elle ? Tel fut le point de départ de cette enquête, qui se transforma au fil des ans en un chemin personnel d'une grande richesse. À PROPOS DE L'AUTEUR Journaliste et auteure spécialisée dans les questions de nature et d'environnement depuis une vingtaine d'années, Pascale d'Erm a collaboré avec de nombreux médias (Psychologies Magazine, Santé Magazine, Ushuaïa TV, France 3 Ouest...), avec la Fondation Nicolas Hulot. Elle a rédigé des ouvrages sur le temps, le vivre ensemble et la nature.

  • L'écoféminisme en questions : un nouveau regard sur le monde Nouv.

    Qu'avons-nous en commun de plus précieux à préserver si ce n'est la vie et l'habitabilité de cette planète ?
    La pensée écoféministe dénonce la double oppression faite aux femmes et à la nature en pointant une origine commune : le patriarcat capitaliste. Inédit sur le plan de l'analyse, en tant que « nouveau récit du monde », l'écoféminisme l'est aussi sur la forme, par ses manifestations dansées, joyeuses et profondément pacifistes.
    Pourquoi l'écoféminisme rencontre-t-il un tel écho aujourd'hui ? Quelles sont ses luttes emblématiques, ses valeurs, ses rôles modèles, ses modes d'action, ses lieux-culte ? À travers cet ouvrage, magnifiquement illustré par Anna Maria Riccobono, Pascale d'Erm présente les « fondamentaux » de l'écoféminisme, ou plutôt des écoféminismes, car il semble que nous soyons nombreux·ses à être écoféministes sans le savoir... Et c'est tant mieux, car l'écoféminisme n'est pas seulement « un autre récit possible » de notre capacité à habiter la Terre, c'est la plus belle façon de se réinventer un destin commun sur notre Terre/monde/maison. 

  • La transition écologique n'est pas seulement souhaitable, elle est déjà en marche. Au-delà des discours politiques et des bonnes intentions, partout en France des citoyens comme des élus innovent pour rendre dès maintenant la vie plus verte et plus douce.
    Efficacité énergétique, développement de l'économie sociale et solidaire, habitat participatif, réduction des déchets, pépinière d'éco-entreprises... Ces acteurs du changement mènent des expériences de proximité qui ne demandent qu'à s'étendre à une échelle plus vaste. La phrase clé pour résumer ces initiatives de terrain ? « Ils l'ont fait et ça marche ! » C'est un véritable laboratoire qui nous est ici donné à voir, fourmillant de pistes d'avenir pour une société nécessairement moins polluante mais aussi plus collaborative, inter- générationnelle, démocratique. En un mot : désirable.

empty