• Crise climatique, crise financière, crise sociale, crise démocratique... Tous les voyants sont au rouge. Partout, nous approchons d'un point de non-retour. Depuis plus de trente ans, jamais nos dirigeants n'ont su faire face aux enjeux. Trop d'inertie politique, d'occasions ratées, de mauvaises directions... Le poids des lobbies, la recherche de la croissance sans limite, l'aveuglement nous ont fait perdre un temps précieux. La fenêtre d'action est de plus en plus étroite, et nous ne pouvons plus attendre ! Il s'agit désormais de changer radicalement de cap, pour éviter un emballement qui semble de plus en plus imminent. La bataille décisive devra être menée dans les mois qui viennent, et elle ne pourra se faire qu'au niveau de l'Europe.

  • C'est l'histoire d'un scandale. C'est l'histoire d'une crise que l'on aurait pu éviter si nos dirigeants avaient écouté les économistes qui, comme Pierre Larrouturou, tiraient la sonnette d'alarme. C'est l'histoire d'un monde qui s'enfonce dans le chaos, parce que ses dirigeants semblent incapables de comprendre les causes profondes de la crise et sont donc incapables de s'attaquer aux racines du mal. De façon claire et argumentée, Pierre Larrouturou rend accessible à tous une analyse nouvelle des déséquilibres causés par trente ans de politiques néo-libérales. Mais il ne se contente pas de dénoncer les erreurs passées : il explique de façon très concrète comment, en agissant avec force sur sept leviers, on peut sortir de la crise. On peut créer 2 millions d'emplois et on ne le fait pas. Voilà le scandale. En refermant le livre, chacun se dira qu'il est, à nouveau, possible d'espérer. Mais qu'il y a urgence à débattre. Urgence à agir.

  • 6 millions de chômeurs. 0 % de croissance. Et 1 200 milliards d'euros offerts aux banques. Notre pays s'enfonce dans une crise bien plus grave que ce que l'on imaginait. Le chômage, la précarité et la montée du FN risquent de le rendre ingouvernable. Est-ce une fatalité ? Non. Pourtant, nos dirigeants s'obstinent à conduire des politiques qui nous mènent droit dans le mur.Lassé de l'inertie impardonnable de ceux qui nous gouvernent, Pierre Larrouturou brise le off, dénonce la langue de bois et les occasions ratées. Alors que, depuis 2012, François Hollande se contente (et le revendique !) d'une action « très souterraine », il propose un plan d'urgence : cinq mesures concrètes, qui peuvent changer la donne.À crise exceptionnelle, réponse exceptionnelle : pour stopper l'hémorragie des licenciements, créer 500 000 emplois et sauver les PME, des solutions simples et efficaces existent. Reste à avoir le courage politique de les mettre en oeuvre. Pierre Larrouturou est « l'un des cinq économistes qui ont annoncé la crise financière » (Marianne, 2008) et « l'un des rares qui ont vu venir la crise en Chine » (Libération, 2015). Fondateur avec Stéphane Hessel du Collectif Roosevelt 2012, il est aujourd'hui le co-président du mouvement Nouvelle Donne.

  • « L'économie mondiale risque de bientôt dérailler », s'inquiète le FMI. « L'humanité risque une sortie de route », insiste Edgar Morin. La situation est dramatique et la tragédie n'est pas loin. Existe-til pour autant une fatalité à voir notre pays s'enfoncer toujours plus dans le chômage, la précarité et le chacun-pour-soi ? Sommesnous prédestinés à voir la droite libérale, ou l'extrême droite, gagner le pouvoir en 2017 ? Non ! Le peuple a fini son deuil. Il est prêt à renverser la table pour envoyer à la retraite la vieille classe politique. Il est prêt pour un nouveau départ. Prêt à reprendre en main son destin. Prêt à inventer un avenir désirable. Dans ce livre plein de raisons d'espérer, Pierre Larrouturou, nous pousse à sortir des sentiers battus des deux partis majoritaires et des discours creux sur la croissance. Pour éviter le chaos, il est temps de provoquer un sursaut ! Pierre Larrouturou est l'un des rares économistes qui avaient annoncé la crise de 2008 et la rechute que nous sommes en train de vivre. Porte-parole du mouvement Nouvelle Donne, qui a réuni le soutien de 550 000 citoyens aux européennes de 2014, il est présenté par Libération comme l'un des six ou sept candidats possibles aux primaires de la gauche qui doivent se tenir à la fin de l'année.

  • Plus personne, ou presque, ne pense que la loi-cadre sur les 35 heures sera efficace contre le chômage de masse. « 35 heures sans perte de salaire », le slogan des législatives, se révèle être un piège dangereux, un double piège... Pourtant, dans certaines conditions, la réduction du temps de travail peut être une arme puissante contre le chômage. Dans ce livre, Pierre Larrouturou apporte la preuve que la semaine de 4 jours (avec une faible perte de salaire) pourrait créer jusqu'à 2 millions d'emplois et offrir à chacun une nouvelle qualité de vie. Il permet à chaque lecteur de comprendre comment cette petite révolution est possible tant au niveau de l'entreprise qu'à celui des finances publiques. En refusant la langue de bois, l'auteur analyse les blocages du CNPF, des syndicats et des responsables politiques qu'il a rencontrés depuis 4 ans... 39, 35 ou 32 heures ? Ce n'est pas une querelle d'experts. C'est de notre avenir et de celui de nos enfants qu'il s'agit. Au-delà même de l'emploi, l'enjeu est de taille : construire l'Europe sociale, moderniser l'éducation et la formation, repenser la démocratie...

  • « Nous sommes des millions à nous sentir trahis, à penser : "Je n'ai pas voté pour ça !" Et pourtant, nous sommes des millions à croire encore à la justice sociale et à comprendre que détruire la planète, c'est détruire notre avenir. Des millions à savoir que la haine de l'autre n'a jamais créé un emploi.
    Nous ne pouvons pas nous résigner. Il existe des solutions efficaces pour sortir de la crise, une nouvelle donne est possible.
    Si les "élites" ont renoncé, nous, nous continuerons le combat. Il est temps de relever la tête. Il est temps de reprendre la main. »

  • Et si préserver notre climat était l'un des meilleurs moyens d'endiguer la prochaine crise financière ? Pour sauver les banques, on a mis 1 000 milliards. Pourquoi ne pas mettre 1 000 milliards pour sauver le climat ? Avec ce livre, le climatologue Jean Jouzel et l'économiste Pierre Larrouturou proposent un vrai Pacte finance-climat européen, pour diviser par 4 les émissions de CO2, dégonfler la bulle financière et créer plus de 5 millions d'emplois. La machine climatique est en train de s'emballer dangereusement. Il ne nous reste que 3 ans pour inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre si nous voulons éviter aux jeunes d'aujourd'hui un climat auquel il leur serait difficile, voire impossible, de s'adapter. Or, dans le même temps, l'endettement mondial atteint un niveau inédit, les banques centrales nourrissent la spéculation et tout annonce une crise pire que celle de 2008. Favoriser la spéculation ou sauver le climat ? À nous de choisir. « Je partage leur point de vue. Il faut une volonté politique d'un nombre suffisant d'États membres », Philippe Maystadt, ministre d'État belge, président honoraire de la BEI, Banque européenne d'investissement. « Un livre passionnant », Anne Hessel.

  • Qui peut croire que la crise est finie ?
    Alors que le chômage et la précarité atteignent des niveaux jamais égalés, François Hollande et l'ensemble du PS misent essentiellement sur le retour de la croissance pour les faire baisser. Or, 2013 va sans doute

empty